• Réception

    [Mon chapeau contient une dimension nommée "Melfic Disordia", un monde créé par mes soins dans lequel se trouve diverses créatures, objets, personnages et monstres plus ou moins sympathiques. Entouré de contes et légendes, d'un labyrinthe, d'objets épiques ou inutiles, d'êtres fourbes ou des guides aux conseils avisés, des délires en tout genres, des captures grotesques...]

    En gros, un joyeux bordel.

  • Dans la série "les rêves trop bizarres et abusivement longs pour être raconté simplement": Dolores la salamandre.

    (adventure time c'est trop bien, matez. tout de suiiiite)

     

    Oui, bon, j'ai déjà plus ou moins un sujet sur lequel chacun/e a partagé un peu ses rêves... mais comme c'est intéressant et fun je remet ça sur le tapis!

    Déjà, mettons les choses au clair: TOUT les rêves, aussi étranges soient-ils, ont une signification. 9/10 je parviens à interpréter les miens, et en général, je trouve un moyen d'éviter de refaire les pires. (non pas qu'ils soient cauchemardesques mais le what the fuck ça va à petites doses, hein, irl j'en ai assez comme ça. :')

    Ensuite, avant de vous proposer d'exposer les vôtres: soyez chic, ne prenez pas un rêve flou fait il y a 10 ans, parlez donc des plus récents, qu'on vois a quel point votre pauvre cerveau est retourné! :p (et si vous avez envie d'en inventer... pourquoi pas? mais précisez le!)


    Puis, viens le rapport sujet-choucroute (a qui comprendra la référence): Le mien c'est le meilleur de toute façon parce que dans le mien... j'étais un DRAGON! Un fucking dragon.

    Bon au début j'étais à l'école Jean-Godefroy catholique, mais il y a eut une sortie parce que Dolores Ombrage chantait faux et voulait nous enseigner l'art d'hypnotiser les libellules, je crois. Sauf que j'ai pas aimé qu'elle insulte le doudou d'un camarade que je ne connaissais même pas. Alors je me suis d'abord changé en dragon taille humaine, mais Dolores s'est changée en salamandre noire a poids jaunes. Du coup j'ai grandi et je l'ai incendiée pour essayer de la changer en salamèche shiney. Ca n'a pas fonctionné parce qu'elle longeait des murs en carton sombre. Puis je me suis réveillé. :')

    Vala vala. Passionnant n'est il pas?

    Allez, a vôtre tour!


    34 commentaires
  • (je sais, je m'y prend a l'avance, mais j'ai une bonne excuse:
    j'aurais sûrement d'autres trucs a raconter d'ici la fin du mois
    )

    La Javel! Mwhéhéhé (oui ce rire est machiavélique et tout à fait grave et viril). Vous n'êtes pas sans savoir qu'elle est nocive, je pense. Mais savez vous pourquoi? Nop? Vous continuez de l'utiliser? Alors tremblez, bande de petits chenipans!

    Déjà j'aimerai vous lister quelques notes à propos de cette fabuleuse création.

     

    > La Javel ne nettoie pas. Non non, je n'en ai pas sniffé avant d'écrire ceci. La Javel désinfecte et décolore uniquement. C'est un bactéricide avant tout.

    > Les bactéries exposées a l'eau de Javel vont finir par développer une résistance a ce type de produits (c'est surtout le chlore que contient la javel qui les tues en fait).

    > Ses effets toxiques ne sont plus a démontrer:
       1. Ronge la peau si contact. (brûlures)
       2. Peux générer des maux de têtes (et chez certain/es finir par donner mal au coeur).
       3. Trop en inhaler sur la durée peut créer des dommages sympatoches. Les infirmières dans les hôpitaux par exemple, développent davantage des bronchites chroniques, tout comme les enfants (ils sont a ras du sol, c'est plus facile d'en sniffer, puis surtout, ils sont plus fragiles de base) qui peuvent avoir plus de soucis respiratoires en grandissant si toujours exposé. (la javel a elle seule, pas forcément, mais elle y contribue assez)
      4. Polluant qui crée des dommages monstrueux (voire irréversibles maintenant) sur l'environnement (faune et flore). Bawé, les eaux usées sont rejetés où a ton avis? Et quelles plantes pompent de l'eau avec leurs racines? Et quelles bestioles mangent ses plantes? (vive les futurs mutant avec les générations) Le must, c'est que ça s'évapore mais ça ne disparaît pas vraiment aussi (rien ne se perd, tout se transforme).

    > Mélangée à d'autres trucs, la Javel peux devenir davantage toxique.
       1. L'INRS nous explique un truc fun: sur certains matériaux (fibres textiles, papier ou poussière de bois), l'extrait de Javel peut dégager de la vapeur contenant un peu de chlore, ces matériaux devenant ensuite plus inflammables à l'état sec. 8D yeay. (les matériaux dont il est questions, s'imprègnent, en fait. et comme de base la Javel est inflammable...)
        2. Associée à un acide, la Javel provoque des émanations de gaz très toxiques. Veillez a ne pas en mélanger avec du vinaigre ou en versant des restes dans vos WC (surtout si vous y êtes passés avant pour une envie pressante), parce que vous allez créer un cocktail encore plus polluant! (a ne pas boire, bande de dinguos, va.)
       3. Si vous avez eut l'envie de quand même créer ce famoso cocktail, sachez qu'en inhalant (même sans trop vous en rendre compte) tout ça (encore sur la durée), vous pourriez finir par vous détruire les poumons. re-yeay! (accessoirement, rester dans une pièce hermétiquement close lorsque vous en utilisez, peut sur la durée, finir par vous asphyxier lentement.)
       4. Ne surtout pas utiliser d'eau chaude. Ca accentuerai tout les effets néfastes. Favorisez l'eau froide si vous tenez vraiment a utiliser de la Javel.

     

    Bon allez, je suis sympa. On a vu les côtés néfastes. Maintenant voyons deux trois astuces pour limiter les dégâts.

    > Visiblement, avant de verser (de préférence) dans l'évier, vous pouvez attendre deux jours. A l'air libre, elle perdra de ses propriétés (évaporation plus rapide au soleil) et là, la jeter sera moins un soucis (j'ai bien dis "moins", ça reste un gros polluant).
      1. Si au contact de l'air elle se décompose lentement, il existe aussi d'autre trucs (hormis le soleil) pour accélérer le processus: le cuivre (même si de ce côté je ne suis pas sûr que ce soit super super comme idée).

    > Des alternatives sont proposées sur différents sites. Certains conseillent le vinaigre blanc, il me semble. D'autre parlent de savon noir, bicarbonate de soude...


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique