• 7 - Catastrophe d'ordre catastrophique

    Visiblement la team aqua ne semblait pas prête à lâcher l'affaire. Alice devenait impatiente lorsqu'il s'agissait de retarder son ascension vers la ligue de Hoenn, surtout à cause d'une bande de malotrus dénués de forme d'intelligence. L'épisode du mont Mémoria ne leur avait pas suffit. Non. Il fallait la provoquer une fois encore. La jeune fille a donc remonté ses manches mais, à sa grande surprise, elle est arrivée trop tard à Poivressel pour arrêter le vol du sous-marin par Arthur. Elle se défoulera donc sur Mathieu, qui subira son terrible courroux: un coup de pied bien placé entre les jambes. Il s'écroulera à terre. C'est super efficace! Enfin, curieusement le bougre devait avoir aimé puisqu'il lui lâcha les indications pour les retrouver à leur planque. Prendre le mal à la racine pour l'éradiquer complètement est une idée qui plu beaucoup à Lewis.

    Ariel aidera son équipe en leur permettant de traverser les eaux de Nénucrique. Un retard et un coup de pied bien placé plus tard, elle retournera se poser à Algatia pour un pique-nique bien mérité. Devoir faire la leçon à des adultes irresponsables est tâche ardue. L'équipe d'Alice ne serait pas contre un repas et une sieste avant la fin du monde. C'est que ça épuise tout ça!

    Par ailleurs on notera que Pommepot' à enfin évolué en Symbios. Il peut désormais faire un câlin à son super copain Lewis! A son grand damn. Le pauvre n'apprécie pas sincèrement la visquosité de son partenaire de bataille. Ariel, devenue Linéon, en revanche, a finalement tissé un lien amical avec l'étrange pokémon qui au départ était bien parti pour en faire son casse-croûte. Quant à Regina, il s'agit de la plus paisible. Une théorie veut qu'elle et Lewis conversent longuement par télépathie sans qu'aucun membre de leur groupe ne s'en doute.

    Chacun a beaucoup apprit et grandi durant leur périple. Des liens se sont tissés, renforcés. Ceci n'aurait jamais été possible sans feu le Chihuahua qui a agressé un scientifique pas fut-fut.

    Mais surtout, elle n'en serait probablement pas arrivée là sans sa motivation principale: Pierre d'Amûuur, qui rappelons nous, vie à Algatia. Alice sautera sur l'occasion pour trouver son adresse avant d'aller mettre a sac l'arène des jumeaux Lévy et Tatia. A peine en sera-t-elle sortie que celui auquel elle pensait tantôt viendra l'accoster. Une explosion assourdissante les coupera. N'auront-ils donc jamais une conversation normale?!

    Cet événement de grande envergure aura cependant permit à notre héroïne de se faire inviter par Pierre. Chez lui. Pour... discuter. Bon, oui, vraiment pour discuter de la situation, mais quand même! Si une seconde explosion n'avait pas retenti, tout deux n'auraient pas eut a abréger leur conversation une énième fois.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter