• Être subversif c'est pas juste faire/dire l'inverse de la majorité. Ca, c'est ce que les hipsters ou anticonformistes bidons font. (GERMAINE! LES YAOURTS!)

    Yeay! Encore des communautés à me mettre à dos! 8D

    Bon, évidemment je ne cherche pas à cracher sur une généralité, mais bien des personnalités plus précises. (dis comme ça vous trouvez que ça sonne mal? attendez voir.)

    Ex. pli-KaSSion :

    Depuis gamin (jusqu'à récemment), je cherchai en permanence où était le problème chez moi parce que je n'arrivais jamais vraiment à imiter parfaitement les gens. Alors que justement, j'essayai sincèrement de m'intégrer, de comprendre leurs codes, leurs fonctionnements, pour faire pareil (se faire des amis, être plus expressif, parler, jouer à leurs jeux, savoir décrypter leurs intentions et leurs expressions faciales, etc). Même pas pour moi-même mais juste parce que... askip la vie c'est comme ça que ça marche.

    DONC.

    Quand je vois qu'a contrario il existe des gens pour faire exprès de faire/dire l'inverse de ce qu'ils pensent/veulent uniquement pour avoir l'air "cool" auprès des autres, pour une question de pseudo originalité....

    Je m'interroge. A moins d'être acteur, une imitation ça rapporte généralement pas grand chose. Si pas justement, ironiquement, l'inverse (on pense aux plagiaires qui prennent cher dans les fesses).

     

    Avoir besoin de se démarquer est une chose. Mais le tout est de le faire pour SOI. Ou au moins par ENVIE. Pas pour s'attirer les faveurs d'un public qui ne vous suivras même pas pour vous mais pour le personnage que vous aurez créé de toute pièce. :/

    Croyez en un attardé pas foutu de sociabiliser en dehors de sa chambre: finalement, être subversif ça tient à peu de chose près à ceci:

    être soi dans un monde ou beaucoup trop de gens cherchent à être quelqu'un d'autre.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Juillet à 20:43

    Ben ça frise la bipolarité ça !!!  penser et agir différemment en permanence.  Rien que d'y penser, ça m'épuise.  C'est tellement reposant d'être soi, de ne pas avoir à se cacher, d'être et de vivre ce qu'on est.  Pourquoi et pour qui se casser la tête pour ne pas dire le luc. 

    Vraiment, y a des gens qui aiment la torture. Tout ça pour un fun tellement illusoire qu'il ne peut apporter la moindre satisfaction. Py on dit bien  chasser le naturel, il revient au galop. 

    Pour la foudre n'était pas un foudre de guerre, je n'ai réussi qu'une fois presque par hasard à la shooter. 

    Bonne soirée Hatsushio 

    2
    Dimanche 18 Juillet à 20:59

    Les bipolaires alternent entre un état et un opposé, ils n'en changent pas volontairement! x) Mais oui, il y a de quoi se renverser le pâté du crâne... c'est tellement plus stressant et difficile de "jouer un rôle", et de devoir rester dedans dans des circonstances précises. ô_o Rip les gens qui le font volontairement et sur la durée... (même si du coup oui, ça fini par se voir qu'un truc cloche/ sonnent faux chez eux)

    (foudre de guerre avec l'accent allemand c'est mauvais. C'est Hellboy qui l'a dit!)//paf/

    En tout cas faut avoir le timing pour ces photos. :o

    Merci Pestoune, de même~

    3
    Dimanche 18 Juillet à 21:12

    Conformiste.

     

    P.S.

    Foudre des guerre, ce sont les krogans.

    4
    Dimanche 18 Juillet à 21:15

    J'approuve l'exemple d'anti-conformiste. C'est the référence.

    xD Et les Krogans... je meure.

    5
    Mercredi 21 Juillet à 08:18

    Bonne nuit (en vrai c'est bon jour mais c'est pour coller à l'article ;)

    j'aime beaucoup ta conclusion  être soi dans un monde ou beaucoup trop de gens cherchent à être quelqu'un d'autre.  mais je pas sûre que ce soit subversif parce que ça concerne l'individu individuel et solo. 

    PAR CONTRE oui : quand ce même individu se met en troupeau et bêle à tue-tête (alors qu'il n'y a pas de danger, mais qu'il n'a que ça à foutre) :  là, ho que oui, j'ai envie de devenir le loup..........

    Le souci c'est que trop de gens ne "cherchent" pas à être quelqu'un d'autre : ils font juste, seulement, tout pareil que les autres (pour faire partie du troupeau ?)  et deviennent subversifs parce qu'ils sont regroupés : tu parles d'une fierté personnelle !

    (vaste sujet...)

     

    6
    Mercredi 21 Juillet à 11:41

    Et bon week end Pipiou! :p (je relance)

    Dans l'idée, vu le nombre de gens qui se sont accordés pour tout faire de travers, ce sont ceux qui font les choses à l'endroit qui deviennent "hors normes". :')

    Il y a une grosse différence entre suivre le mouvement pour s'intégrer, et faire exprès de tout faire de travers (et  donc faire l'inverse de suivre les autres) ironiquement en suivant plutôt les autres gens qui font exprès de faire n'importe quoi (dans l'espoir de devenir "anormaux" et par extension à leurs yeux: "originaux"). 

    Du coup je ne pensais pas à ceux là dans mon post, le cas est différent. :) D'ailleurs si justement ils s'intègrent bien (ou pas) en suivant le mouvement, ça ne fait pas d'eux des êtres subversifs. Juste des gens qui essaient de s'intégrer en tant que banal individu (un peu comme l'exemple avec moi pendant une grosse partie de ma vie).

    Il y aurait pas mal à en dire oui, mais le post aurait été trop long. Un sujet à la fois est suffisant. x) (surtout vu le peu de gens qui se donnent la peine de lire comme ça fait plus de deux lignes)

    Merci d'avoir partagé ton avis et de m'avoir accordé de ton temps! :D

    7
    Jeudi 22 Juillet à 08:41

    comment tu fais la différence entre les personnes "qui suivent le mouvement pour s'intégrer" et celles "qui font exprès de faire n'importe quoi" ? 

    (à mon avis l'un n'empêche pas l'autre, et vice versa ;)

     

    8
    Jeudi 22 Juillet à 09:52

    Parce que les gens ont leurs codes sociaux. Ca fini toujours par se voir quand quelqu'un est à côté de la plaque ou fait "semblant". x)

    9
    Vendredi 23 Juillet à 09:35

    ça veut dire qu'un jour on saura que je suis pas un petit pois ? beurk

    @ pluuuuus :)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter