• Bon déjà, au début j'avais l'intention d'écrire "les calepins du Pas lutin" pour le titre de la rubrique. Parce que j'aime écrire des trucs marrants et débiles, et faire des références pas très évidentes. Puis.. je me suis dis que faire un truc un peu plus sérieux pourrait m'aider à le redevenir un peu plus?

    D'ailleurs avant de partir dans de longs pavés il faudrait peut être que j'explique le principe.

    C'est simple, j'en suis arrivé à un point ou j'avais envie de balancer des données plus perso, plus.. "sincères"? Je ne suis qu'un bédoin comme un autre mais au final je n'ai jamais vraiment exposé ma vie. Je n'aime pas ça. Mais j'ai besoin de me faire un petit "mémo" ces derniers temps, pour arrêter les conneries. Pour ne pas devenir aussi mauvais que certains autres qui finissent par s'emporter en se persuadant que parce qu'ils ont vécu de la merde ils ont aussi le droit de relâcher la pression. Je n'ai pas envie d'oublier que mes libertés s'arrêtent là où commencent celles des autres. Je n'ai pas envie d'oublier que je suis aussi con et humain que n'importe qui d'autre. Bref.

    Je m servirais de cet espace pour réfléchir un peu, balancer des trucs randoms.. un peu comme dans un journal intime, mais complètement ouvert. Parce que j'aime bien échanger, discuter. Puis qu'il serait temps que j'arrête de m'enterrer à l'écart des autres, tant irl que sur le net (malgré le fait que je sois hyper social sur le net je n'ai jamais vraiment parlé de moi. pas réellement, en fait). Je ne me corrigerais donc probablement jamais, ici. J'irais a la "yolo" on va dire.

    J'aurais aimé fut un temps, faire l'essai sur papier, mais je ne suis plus capable de tenir un stylo correctement depuis longtemps. Ou du moins, je ne suis plus capable d'écrire beaucoup. Alors qu'avec un clavier, c'est plus simple. Pas de pression a exercer sur un objet dur/solide entre mes pauvres phalanges qui se barrent au moindre truc. Enfin, c'est surtout le fait de devoir tenir un crayon, et d'appuyer pour gratter le papier qui est horrible. Sur le pc je n'ai pas besoin de prendre, lâcher un truc, j'appuie sur une touche et au besoin je peux m'arrêter entre chaque lettre tapée.

    Bref! J'écris des trucs. J'ai toujours écris des trucs. Ici je n'attend pas qu'on soit d'accord, pas d'accord. C'est juste comme ça, et basta. Si vous avez des idées, des solutions, un truc a dire, même sans trop de rapport, allez y.

    ___________________

     

    Pour entamer cette première page, j'ai cette petite chanson en tête:

    J'écris en me faisant la remarque que même sur clavier je fini quand même par avoir mal, c'est chiant. Je suis une véritable biscotte. :p

    M'enfin, passons.

    J'avais surtout envie de parler de mes sales manies de ces derniers temps. Cette façon de vouloir tout tourner en dérision, cette façon de vouloir a tout pris esquiver ce qui pourrait être chiant en voulant jouer les moralistes, je ne pense pas que ce soit vraiment moi. Juste.. une humeur. Je ne veux pas être mauvais et je ne pense pas l'être, mais j'ai l'impression de le devenir. C'est assez ironique...

    J'ai jamais eut la vie trop simple mais on ne peux pas dire que j'ai vécu la misère. J'avais des grands parents géniaux jusqu'à mon adolescence! Vraiment géniaux. Y penser me fait un peu de peine là de suite, mais j'y pense avec le sourire. C'est peut être un peu con? C'est à cette période que j'ai eut un énorme coup de déprime (en pleine adolescence déjà en plus, j'avais ma crise d'ado et période "dark sasuke de la mort" sur ekla. xD là je ri presque comme un con en m'en rappelant). Et c'est dans ces périodes là que j'ai réfléchi à ma façon d'être.

    Tandis que j'apprenais à prendre mes aises sur le net, je me disais que déprimer c'est chiant. C'est horrible. Encore plus de voir que le monde entier est déjà déprimé. Alors je voulais faire sourire. Raconter des conneries. Au début mes stupidités et vannes étaient assez forcés, je me poussait à sourire, à ne penser qu'au meilleur. Ca a fini par être naturel, et jusque là je pensais que ça fonctionnais super bien! Néanmoins... j'en ai oublié qu'être mal, ça arrive. C'est con a dire mais je ne me l'autorisait peut être pas assez? A force de vouloir trop positiver, tourner le mauvais en bien, j'ai peut être fini par trop confondre les deux? A ne plus pouvoir en distinguer suffisamment la ligne qui sépare ces deux aspects?

    J'espère changer.

    Alors je continuerais d'écrire, en espérant que les rares personnes capables de me ramener vraiment a l'ordre, n'hésiteront pas à toujours se montrer franc/hes avec moi, quand bien même ça puisse piquer un peu l'égo! ^^ C'est ce que je préfère. Je m'emporte trop en ce moment.

    D'ailleurs en fait... je prend déjà goût à écrire ici!


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique