• Les littéraires, ces grands intellectuels! Pas comme moi, c'est sûr... :B

    J'ai énormément de mal à supporter les Romans.

    Sérieusement. Sur le coup vous n'allez peut être pas trouver ça énorme (et ça n'est pas un scoop, clairement) mais je vais vous rappeler un détail qui risque de vous rester dans le crâne longtemps. Ce type de remarque: "Rhooo la loose, il lit pas de gros livres, c'est trop pas un littéraire". Car oui, inutile de faire semblant de voir les choses différemment, vous qui lorsque vous croisez quelqu'un qui ne lis pas et préfère jouer à call off (caricature de merde, oui) avez tendance à lever les yeux au ciel en le jugeant moins malin. Mais si. ARRETEZ de mentir. Vous en avez eut l'impression déjà. Que vous ayez décidé d'être plus objectif à ce propos ou non. Que vous ayez choisi de défendre ou non les non-littéraires. Vous l'avez déjà ressenti. Cette sensation de savoir mieux et plus que ces non-littéraires.

    Bref.

    Oui, moi qui me plait a rappeler que j'aime écrire et lire depuis gamin (avant même de savoir lire et écrire, avant même de piger ce que c'était). Oui, moi, qui ne peux absolument pas saquer les romans, ça me fait chier qu'on me laisse cette sale impression. Et en fait ce sont les roman qui me font chier. Surtout sans une seule image. Surtout quand c'est trop détaillé. C'est naze.

    Est-ce pour autant que je ne suis pas littéraire? Est ce pour autant que je n'ai pas assez de références jugées comme "crédibles" pour débattre en terme de littérature? Combien de mots faut-il bouffer par jour pour être considéré comme "littéraire"?

    Beaucoup trop s'imaginent que parce qu'on lis des bouquins immenses on est forcément plus intelligent. Faut arrêter avec ces conneries. Ca y contribue c'est sûr, mais ce n'est pas lire qui te rend intelligent. Est-ce un mal de ne pas aimer lire de gros machins sans illustrations? Vous avez beau prôner la gentillesse, tout ça tout ça, vous ne pourrez pas (je fais de la généralisation je rappelle) vous en empêcher:
    Vous causez mieux, vous êtes capable de citer de grands poètes et les meilleurs écrivains de tout les temps, de citer leur biographie sans mal, de parler dates, événements... donc vous aimez étaler votre science en grimpant sur un bon petit piédestal. Pas trop haut quand même pour paraître modeste, parce qu'après tout nous n'avons pas les mêmes valeurs. Bla bla bla. NON. Vous n'êtes pas "plus littéraire" que quelqu'un qui lis des bandes dessinées. Ou quelqu'un qui lirais des dialogues dans un jeu vidéo (enfin, ça dépend quel jeu quand même....).

    >> Ce n'est pas la taille qui compte, n'oubliez pas ce détail (j'y tiens).

    _________________

    En parallèle j'aimerais vous faire part d'une anecdote que j'aime énormément. Un exemple certain, d'ailleurs:

    Lors d'un stage d'une semaine j'ai suivi un électricien de l'entreprise "Baron Bonivin". Cet électricien, que l'on appellera judicieusement "D le magnifique" (parce que ce type était putain de génial. en plus il joue à dragon quest, raison de plus) m'a montré un peu ce qu'il faisait (il jouait les maçons plus qu'autre chose dans une crèche en construction mais c'était cool) et, pendant une conversation, dans laquelle j'ai juste vaguement mentionné le fait d'écrire, il m'a dit une chose dans ce genre là: "si tu sort un bouquin je le lirais mais attention, j'espère qu'il y aura des images, sinon je risque de m'emmerder".

    Sur le coup j'ai trouvé ça con (je l'admet, a ce moment en tant que débile rempli de préjugés à cause d'une famille de teubé pleins de préjugés et d'idées de l'age de cromagnon, hein... mais c'était il y a longtemps). Puis après réflexion... je me suis rappelé tout ces moments: ces profs qui nous contraignaient à lire des saloperies de bouquins chiants parce que c'était dans le programme. Devoir en lire 20 par années ça m'emmerdais un max. Surtout quand je n'avais pas le choix. J'ai horreur qu'on ne me laisse pas le choix.

    Jusqu'à ce superbe livre: "Projet Oxatan". Un livre de poche que j'ai entamé sans grande conviction. J'étais parti pour lire en diagonale et encore, me contenter du résumé. Puis je me suis pris d'affection pour ce livre (OUI BORDEL). Je l'ai lu jusqu'au bout, puis relu une deuxième fois! Là ça été l'illumination (laissez Jésus en dehors de ça, merci).

    Sous prétexte que c'est une passion, on devrait forcément tout savoir sur tout et tout avoir?
    Mettons qu'un gros geek soit fana de Doctor Who: il aime énormément les personnages, les épisodes, les décors, absolument tout des dernières saisons. Néanmoins il se trouve incapable de revoir les tout premiers épisodes, qui datent de trop longtemps... parce qu'il n'aime pas. Est-ce que dans ce cas ce n'est "pas un vrai fan"? Alors que c'est un truc qui le passionne, il y passe des jours entiers à chercher la moindre infos, le moindre détail. Il possède néanmoins uniquement trois goodies sur des milliers par manque de moyens. Est-ce pour autant qu'il n'est "pas vraiment passionné" par Doctor Who?

     

    Bref. Ecrire et Lire c'est mon truc. J'adore ça. Je lâcherais jamais ça, alors même que mes mains/poignets me font souffrir le martyr je ne décollerais jamais mes pattes de ce foutu clavier. Je continuerais de lire et d'écrire des trucs. Point. Ce n'est pas "Camille Littéraire Random" qui va me casser les masters balls en me rappelant qu'elle a lu des centaines de romans de merde et qu'elle en sait mieux que moi en terme de littérature.

    Même un débile peut être un génie simplement en nous rappelant que quand on aime un truc, on aime et point. Ce n'est pas aux autres de décider à "quel degré on aime plus ou moins" ce truc. Peu importe quoi.

    PS: si D le magnifique passe dans le coin, qu'il n'hésite pas à me faire signe. Je serais ravi de lui prouver que je ne porte toujours pas de jupette courte.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Juin 2018 à 16:06

    Ces foutus livres qu'on devait acheter en début d'année et dont la moitié seront oubliés car "pas le temps, on est en retard dans le programme".

    J'ai aussi une anecdote dont je suis plutôt fière :

    En seconde, on devait lire un livre sélectionné au hasard par le prof chaque trimestre, puis en faire un commentaire détaillé et donner son avis. La note comptait comme un DS. Au bout de 3 longues pages, je me rend compte qu'une flemme monumentale s'empare de moi et que je n'irai jamais plus loin que la page 4. Donc, je vais sur internet, je regarde le résumé, les avis des gens sur le livre, je prend quelques notes... Et je me lance dans un baratinage total. Je parle de la justesse des mots utilisés, du suspense, de l'émotion. J'improvise, j'invente, et je n'hésite pas à exagérer. 2 mois après, j'observe ma note avec des yeux ronds : 20/20.

    J'ai réutilisé cette technique pour les 2 autres trimestres, et ça a plus que bien fonctionnait, sans avoir lu une seule page des bouquins imposés. Comme quoi...

    Après ça, le baratinage est devenu ma technique secrète ultime. 

    2
    Jeudi 14 Juin 2018 à 16:23

    Oui, surtout le workbook, ça. ^^' Ce machin obligatoire et qu'on payait cher juste pour faire deux exos dans l'années, et qui n'est pas réutilisable pour l'année suivante. --' Merci l'école. Les livres de mon côté, on devait les acheter au fur et à mesure dans l'année mais on avait une liste pour ceux/celles qui souhaitaient tout prendre à l'avance.

    Wow... c'est un peu comme de la triche, mais je suppose que ce n'est pas pire qu'une anti-sèche... Tu as eut énormément de chance si tes profs ne se sont pas rendu compte de ça. :') Tant mieux si pour toi ça à fonctionné, mais je ne risque pas de conseiller cette technique à d'autres. Même si le bouquin ne nous passionne pas, au moins être honnête dans ce qu'on fait (j'étais ultra mauvais à l'école sûrement parce que j'étais trop honnête mais je pense pouvoir en être content dans un sens...).

    Mais du coup si ces bouquins t'ennuyaient, c'était principalement à cause de l'histoire, de la façon dont c'était raconté, du nombre de pages hallucinant qui te rebutait..?

    3
    Jeudi 14 Juin 2018 à 16:33

    Ça fait 6 ans maintenant *coup de vieux dans les dents* donc je ne sais plus vraiment, je pense même qu'aujourd'hui je pourrais les lire ces livres... C'est juste qu'à l'époque je me faisais une règle d'or de faire le minimum d'efforts.

    Un peu comme de la triche ? Ah, complètement. Même si je dirais plutôt de l'arnaque. Enfin ce n'est pas comme si je recopiais bêtement un avis trouvé sur internet. J'essayais de voir les choses qui ressortait le plus souvent, et après j'inventais de A à Z. Et ça marchait... J'étais à la fois fière de mon "arnaque" et j'avais aussi un peu honte, d'autres avait des mauvaises notes alors qu'ils avaient lu leurs livres. Mais tout se jouait dans la rédaction, c'est la faute du prof après tout.

    Et l’honnêteté, je n'ai pas souvenirs que ce soit ce qu'on valorisait le mieux à l'école...

    4
    Jeudi 14 Juin 2018 à 17:22

    Partisane du moindre effort? x) C'est pas bien, ça! Et ça date, en effet.

    De ce côté là on peut voir ça comme de l'ingéniosité, parce que le système de notes de l'école en france, est totalement à chier. C'est ce qui m'énervait d'ailleurs. Beaucoup trop. ^^' M'enfin, comme dis tant mieux pour toi si ça t'a permis d'obtenir d'excellentes notes, même si dans l'absolu ça ne t'a pas réellement aidée je pense.

    Oui, je confirme. Les tricheurs et les chieurs s'en sont bien mieux sortis que moi, à mon grand regrets. Mais je préfère être honnête et réellement compétent qu'un gros débile incapable de réfléchir par lui même, et menteur/tricheur en plus de ça. ^^' Encore une fois ce n'est pas du tout ce qui m'aidera à m'en sortir dans la vie mais... tant pis. J'ai fais ce choix là, je m'y tient et j'assume.

    Merci de ta réponse, et merci d'avoir lu mes pavés, au fait! o/

    5
    Jeudi 14 Juin 2018 à 18:16

    Nan c'est pas bien. ^^ Du tout.

    Cependant j'ai toujours été comme ça, j'ai toujours débordé d'imagination pour m'en sortir sans trop bosser. Shame !

    Que ça m'aide ou pas, il n"y avait que les notes qui comptait de toute façon. Te faire apprendre des choses ? Plutôt te faire avaler le programme par cœur, et peu importe que tu comprendre le message, tu dois juste savoir tout réciter comme un robot, après tu peux oublier on s'en fiche.

    Tiens ça me rappelle au lycée un truc qui me rendait dingue, tellement mais tellement de gens qui trichait sur leur téléphone en allant sur internet sans que le prof le voit. Surtout en économie (nafoutre pas mon problème, je corrige mes copies, ça me fera ça en moins). J'aurais adoré faire pareil, juste histoire d'avoir une super note sachant que je n'y comprenais rien en éco, mais je n'avais pas internet sur mon téléphone.

    C'est tout à ton honneur d'agir comme ça et de voir positif. C'est le genre de chose que le système scolaire ne valorise pas du tout alors qu'on devrait l'apprendre. Souvent on s'en rend compte trop tard. Et pour certain, même jamais.

    On ne se rend pas compte que c'est long quand on commence à lire. D:

     

    6
    Jeudi 14 Juin 2018 à 19:11

    Je pense que je me débrouillais aussi, mais j'ai abandonné l'idée par peur de me prendre trois baffes si ça s'apprenait. :')

    Malheureusement oui, que ce soit parents ou profs ils t'enseignent que "les notes doivent être bonnes" plutôt que "tant pis si tu n'as pas réussi cette fois, le but ça reste de comprendre ce que tu fais".  ^^' J'en veux énormément à mon père pour ça d'ailleurs, parce que ça m'a bien pourris la vie jusqu'en 5°. J'en veux a l'éducation nationale surtout, qui ne fait que de la merde. (et les fonctionnaires là dedans se sentent tellement pas concernés par les gosses que tu te demande ce qu'ils foutent là. et moi aussi d'ailleurs je me suis demandé ce que je foutais avec ce connard de l'orientation...)

    Déjà que quand je voyais les autres foutre le bordel ça m'énervait mais alors les voir être fiers de tricher... ça m'achevais a chaque fois. Ce n'était pas juste le fait qu'ils trichent le soucis, mais plutôt qu'ils en soient hyper contents.
    Par contre tu as bien fait de ne pas les imiter parce que ça donne ce qu'on à trop maintenant partout dans le monde: des gens incompétents à des posts qui normalement demandent un minimum de compétence. --' et je te renvoie à mon exemple sur l'éducation édu-prout-tionnale (oui oui, j'avais envie).

     

    Yep, mais tout le monde ne pense pas de cette façon. ^^ Personnellement les "pavés" ne m'ennuient pas, au contraire, surtout si c'est un sujet qui m'intéresse et/ou dans lequel je me retrouve un peu.

    7
    Jeudi 14 Juin 2018 à 19:39

    Je comprend, après moi ma famille avait nafoutre lv9999 de ce que je faisais (sauf quand il s’agissait de m'imposer des choix). C'est un autre genre...

    C'est ça, venir pour dire d'être là. Sans aucune passion. Autant les profs que les élèves se font chier. Moi j'ai toujours pensé que le problème était l'école en elle-même, je suis sûr qu'on est beaucoup à aimer et vouloir apprendre mais détester l'école. C'était mon cas pour le collège en tout cas, le lycée aussi, même si j'ai quelques souvenirs de bons profs qui donnaient vraiment de s'investir. 

    Ah mais savez-tu que le respect ça se mange en tartine avec du Nutella ? Et le pire c'est encore d'avoir honte de bien faire. Je ne sais pas pourquoi les bons élèves étaient systématiquement catégorisé intello. Enfin bref, je suis contente d'en avoir fini. Et d'un côté je regrette plein de choses.

    Ben, je n'ai jamais triché de façon "officiel", tu sais avec les anti-sèches ou le téléphone, car j'avais le stress absolu de me faire prendre (honte ultime à mes yeux). Je préfère assumer une note médiocre si je n'avais pas révisé par exemple. Après je reviens surtout sur le baratinage, ça oui je l'ai souvent fait. Et si ça passe tant mieux.

    Pareil. Et pourtant en général les trucs longs ont tendance à rapidement m'ennuyer. J'ai toujours préféré les formats courts. Sauf si ça m'intéresse.

    8
    Jeudi 14 Juin 2018 à 19:50

    Ah, j'ai connu pas mal de gens avec des parents comme ça... c'est n'importe quoi. :/ En quoi imposer un "avenir" à tes gosses c'est bien? Les encourager à se donner à fond, à viser haut, oui. Mais si ce n'est pas qu'une passe et qu'ils veulent se lancer dans un truc plus modeste, pourquoi les engueuler et leur reprocher? --'

    Pour les rares profs qui donnaient envie de bosser c'était cool, mais ceux là étaient trop rares en effet. Ma meilleure année scolaire à été ma remise à niveau au greta! De ce côté là je regrette pas d'avoir "foiré" pour me retrouver là parce que je me suis rendu compte que j'étais loin d'être si mauvais. C'est l'école publique qui me "rendais mauvais" ^^' (quoique même dans le privé ça peut vite devenir n'importe quoi). C'est triste comme constat mais c'est comme ça.

    J'étais de ceux/celles qui sont hyper discrets et se mettaient dans les rangs devant, favoris des profs parce qu'on respectait leur boulot et les autres. Et hop, on était fichés "lèches culs des profs". Faudra m'expliquer en quoi être attentif et respectueux en cours, et avoir envie de causer avec les profs en fin de cours, fait de toi un lèche cul...
    M'enfin tu m'étonnes. Ca doit être tellement mieux d'être un connard qui se plaint qu'on lui a mis des heures de colles "injustes" parce qu'il discutait juste avec ses 15 voisins avec un haut parleur.... <__<

    De même, j'ai jamais pu finir mes études pour diverses raisons, je regrette des trucs et pour d'autres choses... je ne regrette pas. Mais j'ai plus de regrets qu'autre chose. On ne se demandera pas pourquoi et à cause de qui.

     

    Ca c'est normal. Difficile de s'intéresser à un truc qui ne t'intéresse pas. ^^

    9
    Jeudi 14 Juin 2018 à 20:54

    Oh bah écoute, moi ce serait plutôt l'inverse ! Quand je veux avoir de l'ambition et tenter des choses, ils me mettent carrément un stop en partant du principe que c'est trop compliqué.

    La preuve que le contexte joue beaucoup, dire le contraire ce serait être de mauvaise foi.

    C'est stupide et gratuit mais c'est comme ça, pourquoi ? Parce que. Moi aussi j'essayais d'être dans les discrets, pas dans le camp des chiants mais pas dans ceux qui s'investissent non plus... Le camp fantôme !

     

    Je ne sais pas pourquoi tu m'as fait repenser à un truc, ça va te faire rire xD.

    En seconde, ma classe était ultra pleine, on devait être 45 au total un truc comme ça. Mais il y avait toujours des absents, on a jamais été vraiment au complet, même à la rentrée. Enfin de toute façon, et heureusement, la classe était séparé en 2 groupes à cause des options. On était quasiment tout le temps en groupe, on devait avoir 1 ou 2 cours en classe complète dans la semaine. Donc l'autre groupe, on ne le connaissait pas vraiment.

    Vers la fin d'année en classe complète, j'entend un élève m’appeler, me tendre un effaceur et me demander de le passer à Thomas. J'avais pris l'effaceur par réflexe, et je me retrouve avec un objet à donner à Thomas. Sauf que je n'avais aucune fucking idée de qui est Thomas ! On voyais tellement jamais l'autre groupe... Mais on était quand même en fin d'année et j'avais trop honte de l'avouer. Alors je ne vois pas d'autre choix sur le coup que de jouer l'aveugle, ça alors mais où est Thomas, je ne le vois pas... Il était juste devant moi et me regardait avec des yeux ronds. Sauf que, pas sûr à 100% que c'est lui Thomas, je le fixe à mon tour sans lui donner l'effaceur. Après les 10 secondes les plus longues du monde il finit par dire : "Oui ?". Je tente le tout pour le tout et je me risque : "J'ai un effaceur pour toi... Thomas". Il me répond "Ah. merci". Ouf. C'était lui. Puis il rajoute : "Çà vient de qui ?". Je ne connaissais pas non plus le nom de celui qui me l'avait donné. C'est pas possible ils pouvaient pas demander à quelqu'un d'autre avec leur histoire d'effaceur ?! Je pointe du doigt celui qui m'avait donné l'objet maudit. "Demande-lui pourquoi il me donne ça." dit Thomas.

    Je me retourne vers lui et demande à l'élève qui me répond "Ah non, c'était pour l'autre Thomas". Parce qu’il y en avait un deuxième dans l'autre groupe. Parfait. Je dis au premier Thomas "C'était pas pour toi, c'est pour l'autre Thomas, passe-lui.". Je pensais avoir refiler la tâche à quelqu'un d'autre et pouvoir retourner à mon cours mais Thomas 1 me demande "Il est ou ?". A cause de l'énervement, je répond machinalement sans même m'en rendre compte "Dans ton c**". Thomas 1 et son voisin ne s'y attendant visiblement pas, explosent de rire. La prof les envoient donc se calmer en permanence, car c'était déjà le bazar avec plus de 40 ans élèves dans la classe. Et à ce que je sache, il a embarqué l'effaceur avec lui.

    Voilà, ça n'a rien à voir, mais j'y ai pensé je ne sais pas pourquoi ! Cette anecdote me fait rire maintenant. ^^

    Je me demande souvent ce qui se serait passé si j'avais fait ça, ou si il y avait eu ça de différent... Mais on ne peut plus rien y faire maintenant. Autant essayer d'apprendre des trucs qu'on regrette pour en tirer du positif.

    Wha, désolé pour le pavé aussi <.<

    10
    Jeudi 14 Juin 2018 à 21:17

    Erf, c'est rare mais ça arrive en effet. --' Et je ne peux m'empêcher de trouver ça tout aussi con. Et je JUGE ces gens qui ont cette sale manie.

    Les profs, l'ambiance, le type d'élève/population qu'on trouve dans une école, les bâtiments eux mêmes... tout y joue. Bosser dans de sales conditions ne donne pas envie de bosser et c'est normal.

    Ah, tu étais plutôt du milieu, toi? x)

    De mon côté, collège et lycée c'était principalement 35-39 minimum et maximum. :/ C'est n'importe quoi. Alors que la limite est censé être de 28-30 par classes. C'est invivable et impossible quand on est trop nombreux. Déjà pour gérer les dégénérés, puis pour suivre, pour organiser, et pour les questions et le fait que le prof ne puisse aider vraiment personne à cause de ça, surtout en seulement une heure... Alors je n'imagine pas 45. C'est illégal à ce niveau là. '-'

    xD Eh bien, j'adore ton anecdote! Tu me fais aussi penser que pour réussir à retenir le nom de toute la classe il me fallait au moins la moitié de l'année à chaque fois...

     

    Vaut surtout mieux passer à autre chose. C'est parce qu'on s'en rappelle qu'on ne refera pas les bêtises qu'on regrette aussi. ^^

    No soucis, ton anecdote m'a bien fait rire!

    11
    Jeudi 14 Juin 2018 à 21:35

    Tu peux. Je suis la première à le faire.

    Team milieu. Rangé du milieu, 2ème  ou 3ème rang. La zone safe. Du coup si on avait été dans la même classe j'aurais vu ton dos. ^^

    Erf, oui. J'avais presque de la peine pour nos profs en classe complète. Quelle jungle. J'aurais vu Tarzan se baladait parmi nous, je n'aurais pas été choqué. Surtout en fin de journée quand on mourrait de chaud dans les classes du deuxième étage. Avec les fenêtres qui ne s'ouvraient pas. Invivable. Et je me rappelle aussi que lorsque un miracle se produisait, c'est-à-dire pas d'absents, il n'y avait pas assez de place pour tout le monde, donc on devait aller déménager des bureaux dans les classes à côté. Une fois un élève a du s'installer à coté de la prof sur son bureau. No joke. X)

    Tu imagines pour la prof ? Avec toutes leurs classes de plusieurs élèves ? C'est à elle qu'on aurait du demander de passer l'effaceur à Thomas, si ça se trouve elle aurait pas su non plus. xp

     

    12
    Jeudi 14 Juin 2018 à 21:39

    Oui. Mais je trouve l'idée de se retrouver dans une classe avec des gens d'eklablog plutôt amusante. Tu imagines la gueule des cours? :') (je ne vois pas un truc 100% sérieux pour être honnête.)

    Ouaw... --' ça part vraiment trop loin et c'est de pire en pire. Etant des années 1995, j'ai vu les changements. Je les ais vu, et jamais aimés. <__< Passer de 26 à 30 et à 38 en général... c'est affreux.

    xD Certains profs ne retiennent jamais les noms de certains et leurs donne des surnoms. J'avais une et un prof comme ça, c'était tellement famouss.

    13
    Jeudi 14 Juin 2018 à 22:10

    Haha moi aussi! C'est sympa à imaginer. Tout à fait j'imagine des cours aussi sérieux que tes sondages.

    Qui êtes vous dans la classe Eklablog ? Team premier rang, team milieu, team fond de la classe, team absent ou team Thomas ?

    Ah bon ? En 2 ans, ça peut faire une grande différence. Je suis de 97, j'ai toujours eu souvenirs de classes blindées. En particulier au lycée. Ça dépend aussi des zones peut-êtres. Mais même, c'est triste d'en arriver là.

    Faut pas s'étonner qu'il y a des ambiances médiocres et que l'école devienne infernal pour certains. C'est pas de la mauvaise volonté, il faut voir ce que c'est pour comprendre.

    "Toi là ! Oui toi. Tu t'appelles comment déjà ?"

    "Thomas."

    "Thomas comment ? J'en ai déjà 11 à retenir. Bon tu seras Thomas 2."

    "Mais..."

    "Chut! Silence, numéro 2."

    14
    Jeudi 14 Juin 2018 à 22:19

    Après il y aurais plusieurs groupes. Le côté intellectuels qui parlent de bons gros bouquins de leurs morts et leurs potes qui ne pigent pas tout mais font comme si pour ne pas perdre en crédibilité. Le côté fangirls coréens et pisseuses aux hormones en ébullitions. Le côté "bauf mais pas trop quand même, nous on aime juste déconner" et qui sont hyper pointé du doigt alors que tout le monde est content quand ils détendent l'atmosphère. Puis... la question ultime "pain au chocolat ou chocolatine".

    C'est vrai que ça dépend des écoles et des régions, surtout. Mais de mémoire en 95 la plupart sont d'accord pour dire "cété mieu aven".  :')

    Ambiance "médiocre"? T'es gentille là.

    xD Haha! Nous on avait un "Benjamin Chantela" et ma prof de maths au collège l'avait surnommé "chante-la ta chanson" (je précise que c'était entièrement mérité et pas méchant en prime). Et je t'épargnerais les autres.

    15
    Jeudi 14 Juin 2018 à 23:00

    Il y a toujours des groupes. N'oublie pas le côté RP, le côté artiste, le côté troll, le côté manga, le côté... Mais c'est qu'il y en a du monde dans cette classe encore !

    Oh non mais cette histoire de chocolatine, ça m'énerve tellement. ^^ Moi je dis petit pain déjà. Alors s'il doit y avoir une réelle question ultime. On sait parfaitement quelle sera cette question...

    Oui je reste gentille dans mes propos, mais on sait ce qu'il en est. Anxiogène, horrible, médiocre, on le sait que c'est nul à chier. Mais ça, va l'expliquer à ceux qui n'ont pas connu ça et qui ne veulent rien savoir.

     

    Haha ! x) Mais le pauvre il a du se faire charrier bien souvent. J'en connais aussi quelques uns comme ça.

    16
    Vendredi 15 Juin 2018 à 07:15

    Bah, ça c'était assez évident en fait. Ce serait la classe entière, ça, je pense. x) Ou presque.

    En fait, pour ma part je n'ai pas saisi le truc. Il y a vraiment eut un conflit sur ces conneries? (je cite ça comme ça pour rire parce que je connais ce "meme" mais je ne suis pas vraiment renseigné là dessus)

    A ceux qui ne s'en rendent pas compte, surtout. LA il y aurait du challenge. :')

     

    Pas vraiment puisque c'était un des connards de la classe. ^^' A la rigueur il a sûrement eut droit à deux trois blagues, mais pas plus.

    17
    Vendredi 15 Juin 2018 à 10:55

    Oui, oui, il y a vraiment eu des gens qui s’engueulaient pour ça... 

    Chocolatine en fait c'est typiquement du Sud comme expression, donc dès que quelqu'un du Sud remonte et dit chocolatine, il prend le risque de créer une émeute. Pareil si tu oses descendre dans le Sud et dire pain au chocolat, il parait que même les mouettes t’attaqueront.

    18
    Vendredi 15 Juin 2018 à 10:57

    Ouaw.... c'est parti vachement loin. ô_o Les gens sont vraiment cons, souvent.

    19
    Vendredi 15 Juin 2018 à 11:04

    Ça c'est une révélation. Moi qui pensait être uniquement entouré de gens intelligents et bienveillants...

    20
    Vendredi 15 Juin 2018 à 11:05

    Non mais, je sais bien que ça ne date pas d'hier, mais ces derniers temps j'ai l'impression que c'est de pire en pire. Je fais des constats assez hallucinants. ^^' Plus on fait de découvertes et plus on devient de con, c'est mystique...

    21
    Vendredi 15 Juin 2018 à 11:11

    Ah j'ai cette impression également ! Dans ces moments-là je suis juste écœuré par le monde. La liste est très longue mais par exemple, tu savais que les groupes type Auchan, Carrefour et co. détruisent chaque mois plus de 2 tonnes de nourritures SAINES juste car elles sont invendables (type légumes moches ou trop petits). Et à peine plus loin des gens meurt de faim...

    22
    Vendredi 15 Juin 2018 à 11:30

    Oui, ça je le sais. Mais ce n'est pas qu'eux, aussi. C'est valable aussi pour des chutes matières comme du papier (pas les feuilles d'imprimante mais du papier glacé pour imprimer de gros trucs par exemple), du tissu, de l'autocollant, ou autre objets en tout genre, les entreprises jettent énormément de trucs qu'on pourrait utiliser juste pour éviter que des gens récupèrent sans avoir à payer. C'est n'importe quoi. C'est immonde. :/ (d'ailleurs je félicite les gens qui ont le courage de filer en douce avec du matos pour refiler à des gens qui en veulent plutôt que laisser en corbeille, ça permet de recycler au moins...)

    23
    Vendredi 15 Juin 2018 à 12:09

    C'est immonde ouai. Mais tu as tellement de trucs comme ça qui sont incroyables tant c'est foireux. Quand tu les accumules, il y a vraiment de quoi devenir fou.

    Ce genre de personnes qui eux, risquent gros. Les gens qui veulent bien faire ont des problèmes, et les enfoirés eux tout va bien. C'est la vie~

    24
    Vendredi 15 Juin 2018 à 12:13

    En effet... Mais les décharges s'y mettent aussi depuis longtemps, ça n'aide pas. (J'en connais un qui récupère des trucs en douce et laisse des gens récupérer des trucs en douce aussi, mais il y risque son job. Et le fait quand même. Et c'est cool.)

    Bah ui, d'autant que c'est connu, Carrefour, les PDG, ils ne sont pas assez riches et bourrus comme ça!

    25
    Vendredi 15 Juin 2018 à 13:52

    Je viens de lire quelques articles que tu as écrit et je me pose sur celui-ci pour commenter^^

    Tout d'abord, j'adore ton style d'écriture, toujours avec une touche d'humour et d'ironie, j'adore ça! Je me suis même surprise à rire sur certains de tes articles, notamment celui sur le féminisme haha.

    Concernant les bouquins, je ne vais pas te mentir, j'adore lire. J'ai même une bibliothèque de bouquins allant de Zola à Maupassant jusqu'au bon vieux Harry Potter ou Eragon. Je suis d'accord avec toi, lire ne rend pas plus intelligent. Par contre, dis-moi si tu n'es pas d'accord, je pense que la lecture rend plus cultivé (bon après tout dépend des bouquins bien sûr) et meilleur en orthographe aussi (pour les personnes les plus visuelles notamment). Mais tout comme toi, je trouve que les personnes se sentant "au-dessus" parce qu'elles ont lu des gros bouquins, mais calmez-vouuuuss.

    Camille Littéraire Random mdrr c'est tellement ça! x) Celle qui se croit intelligente au maximum juste parce qu'elle a lu du Tolstoï (oh la vache) et pas toi! En fait je voudrais rebondir à ce sujet sur les scientifiques. Je m'explique: les professeurs de physique dans les facultés par ex, les matheux; si la SCIENCE ne le prouve pas, alors c'est faux. Tu vois ce que je veux dire? En quoi une démonstration scientifique m'empêcherait de croire en ce que je veux? L'exemple que j'ai en tête c'est l'existence de Dieu.

    Je côtoie pas mal de bacheliers scientifiques à la fac, des étudiants et des professeurs de physiques. Tous me disent que tant qu'il n'y aura pas de preuve, Dieu n'existe pas. Je trouve que c'est une réflexion très butée et qui manque énormément de philosophie.

    Derrière ça ma question n'est pas de dire de croire en Dieu ou quoi, jamais! Mais par contre ce que je veux dire par là, c'est que Littéraire ou Scientifique, il faudrait pouvoir faire la part des choses mais aussi trouver un juste milieu.

    Je sais pas si j'ai poussé mon commentaire un peu trop loin, mais en tout cas je trouve que ton article aborde un excellent sujet!

    Je suis fan de ta conclusion!

    26
    Vendredi 15 Juin 2018 à 14:21

    Content que mon style plaise! ^^ Merci à toi! (ah ui, mon petit coup de gueule sur les fémi-nazi comme on aime les appeler...)

    Eragon c'est un truc que j'aime bien, mais j'ai beaucoup trop de mal à le lire, ça fini par m'ennuyer et je décroche trop. C'est trop long et monotone pour moi. De même pour tout l'univers de Tolkien, j'aime énormément mais... je ne serais jamais capable de suivre les bouquins.
    Ce n'est pas le fait de lire qui rend plus cultivé, mais le fait de réfléchir à ce qu'on lit (parce que oui, beaucoup lisent "bêtement", même adulte, encore). Pour certaines personnes il est vrai que ça permet de retenir l'orthographe des mots. Pour ma part ça été principalement pour le vocabulaire (je n'ai pas une mémoire très visuelle sinon).

    Ah, les scientist, les matheux... Mais pour l'exemple de dieu j'ai la question ultime "peux tu prouver que quelque part, il n'y a pas un dieu?" car la réponse sera forcément non. Il n'y a pas de preuves que cette entité existe, mais pas de preuves qu'elle n'existe pas non plus. Et on peut les mindfuck comme ça rien qu'avec un peu d'imagination souvent. Mais débattre avec eux peut s'avérer difficile. ^^'

    Comme tu l'as dis, oui, un juste milieu ce serait cool. Mais bon... faut bien diversifier, il n'y a pas que du tout blanc et tout noir! (ni seulement cinquante nuances de gris.... <__<)

    Non non, n'hésite pas à prolonger si tu as d'autres choses à dire! ^^ Merci de m'avoir donné ton avis là dessus~

    27
    Vendredi 15 Juin 2018 à 17:05

    Haha, ça me fait aussi penser à fémi-nase. Comprendra qui pourra^^

    Au début je pensais comme toi mais pour le tome 3 qui ne m'avait pas emballé des masses! Mais j'ai quand même continué et la fin est magistrale! Le dernier tome, une vraie pépite! J'en ai même lâché une petite larme haha. Mais par contre pour l'univers Tolkien, je suis pour l'instant incapable de les lire en entier: trop long, trop descriptif, trop de trop. Je me contente des films pour le moment (que je n'ai même pas fini de regarder tellement qu'ils sont longs^^')

    Oui je suis bien d'accord avec toi, c'est ce à quoi je voulais en venir! Lire bêtement c'est comme regarder une série bêtement sans prendre en compte les messages, en général politiques, qui se cachent derrière. C'est être béat devant quelque chose qu'on ne comprend pas^^

    Alors c'est une super question ça! La prochaine fois que quelqu'un me sort ses histoires de preuve, je lui poserai cette question! Pas mal pas mal, je note haha. Ce sont les gens qui se disent ouverts d'esprit qui le sont le moins en général, mais là je ne parle plus forcément des scientistes^^

    Dommage, j'aimais bien l'idée que tout soit gris, un peu trop utopique comme idée^^ (mdr, c'est la meilleure celle-là x) )

    Il n'y a pas de problème, ça me fait super plaisir de commenter des articles! La prochaine fois, je me lâcherai alors! C'est partii pour une longue réflexion philosophique intense haha

    28
    Vendredi 15 Juin 2018 à 17:25

    Oui, aussi. :') Les extrémistes le sont, donc...

    Je ne suis pas sûr d'avoir envie de lire trois foutu blocs complets juste pour la fin de l'oeuvre. ^^' De même, les films me suffisent (et si je peux grapiller des infos par des gens qui ont lu, tant mieux), ils sont excellents! (sauf le hobbit 3, réelle déception)

    Disons qu'on peux vouloir lire/visionner bêtement, puisque ça reste distrayant dans le cas d'une série télé par exemple, mais.. pour un livre? Je ne pense pas que ça soit vraiment distrayant de juste lire des mots à la suite les uns des autres. (ouhla, pour le "généralement politique", je ne suis pas sincèrement d'accord. il y a énormément d'oeuvre qui ont des messages divers et variés sans être politiques. ^^)

    Si cette question t'aide à remettre à leur place ceux/celles qui pensent avoir la vérité absolue sous prétexte qu'ils sont connaisseurs, tant mieux! o/

    Je trouverais ça triste, personnellement, parce que ça voudrais dire "pensée unique". Il n'y aurais jamais de débat. Ca permettrait d'éviter les conflits mais bon... est-ce que ce serait réellement une bonne chose? Je ne pense pas.

    Même sans que ce soit philosophique, hein, lâche toi. x) (dans le respect des saintes écritures, tout ça tout ça)

    29
    Samedi 16 Juin 2018 à 13:35

    Je suis tout à fait d'accord avec toi!

    Haha je comprends, c'est sûr que lire des gros bouquins à première vue c'est pas toujours la joie :') Pour être honnête, j'ai beaucoup de mal à accrocher les films du Seigneur des Anneaux, je les trouve bien trop longs et je pense aussi que j'ai un peu de mal avec l'univers^^' Pourquoi tu as été déçu du Hobbit 3? (Je ne l'ai jamais vu^^)

    Je ne sais pas si je suis d'accord avec toi pour le coup hihi, je trouve au contraire que tout tourne autour de la politique, ou du moins que des sujets qui ne sont pas censés êtres politiques deviennent politiques. Tous les combats sociaux et culturels sont récupérés par la politique et je pense qu'actuellement nous vivons en plein dans ce système. Quand je dis "nous", c'est les populations en général^^ J'ai remarqué que dans la plupart des séries connues, reprises ou produites par Netflix par ex, il y a TOUJOURS un ou plusieurs combats sociaux qui se retrouvent dans des épisodes. Je trouve que c'est hyper flagrant et que ça en devient très lourd. D'où le fait que je me suis désabonnée de Netflix. Bien sûr il n'y a pas que cette plateforme: les chaînes américaines comme Fox, ABC, CBS, etc. Mais ce que je veux dire: même la série la plus banale (ou la plus fantastique) que je regarde, passant de Arrow à The Fosters par ex, il y a en permanence des épisodes où tu retrouves ces combats (bien sûr je parle de la plupart des séries, pas toutes). La plus flagrante c'est Sense8, plus politique j'ai jamais vu! Et pourtant j'adore cette série, mais les messages qui sont partagés, non j'ai du mal. Mais bon au final je passe au-dessus de tout ça parce que si je regarde une série, c'est pour apprécier l'histoire et son développement et pas me focaliser que sur les messages cachés^^

    Après concernant les livres, je suis tout à fait d'accord avec toi, il y a énormément d'oeuvres qui ne parlent pas politique et ouf tant mieux!! C'est en parti, mais pas que, ce que je recherche. Ca permet vraiment de s'évader sans qu'on soit constamment frustré de telle ou telle page parce que m**** quoi!^^' Je n'ai même plus les mots pour dire à quel point c'est frustrant haha.

    Ah non mais là je suis contente que tu ais dit ça! Tu viens de m'aider à trouver la phrase imparable, j'adhère!! :D

    Je suis complètement d'accord, d'où justement le terme d'utopie, puisque ça serait trop "parfait" et donc absolument pas parfait^^

    Haha merci beaucoup, du coup je me suis lâchée x)

    30
    Samedi 16 Juin 2018 à 13:46

    Ah, pourtant une fois lancé le temps passe assez vite. C'est sûrement dû au fait que ça ne t'intéresse pas trop. Ca me rappelle un peu les star wars, tient: la partie avec la jeunesse d'Anakin, j'ai adoré! Mais le reste des films... erk. Je n'arrive jamais à regarder vraiment, et encore moins en entier, je m'emmerde devant.

    C'est vrai que beaucoup de trucs maintenant, mais pas tout. Séries, films, animés, bandes dessinées, tout les messages (cachés ou bien visibles) ne sont pas politique. Mais ça, on ne peut s'en faire une idée qu'en fonction du nombre d'oeuvres visionnées et surtout, en fonction de quelles oeuvres. Puis bon, politique ou pas, tant qu'on se préoccupe plus de ce qu'on aime de ce qu'il y a derrière ça va.

    Imparable, pas sûr. Face à des imbéciles les meilleurs arguments du monde ne valent rien. Mais ça devrait effectivement aider à calmer les affreux qui te répètent leur charabia à deux francs six sou.

    Je ne verrais pas ça comme une utopie personnellement.. :') Le monde entier qui penserais de la même façon sans ne jamais qu'il y ai échange d'idées différentes... erf. Ce serait affreux. (le principe de la perfection est d'être parfaite. ce qui est parfait, l'est, et basta. sinon ça n'est pas parfait. donc...)

    Mais oui, il ne faut pas hésiter! o/

    31
    Samedi 16 Juin 2018 à 16:47

    Mon prénom c'est Camille et je suis en L.

    Et je me sens extrêmement visée.

    32
    Samedi 16 Juin 2018 à 16:55

    Pourquoi, tu as tendance à juger les gens, à te penser bien plus maline que ceux/celles qui ne lisent pas de gros bouquins et/ou qui lisent bien moins que toi?

    Ps: le prénom était choisi au hasard, pardon. x)

    33
    Samedi 16 Juin 2018 à 20:06

    J'aimerais bien te répondre mais je fais partie de la seconde catégorie.

    réponse à ton ps: ça va j'accepte tes excuses

    34
    Samedi 16 Juin 2018 à 20:12

    Au moins tu as l'honnêteté de l'admettre! :') Mais fais attention à ça, sinon tu sais, tu risque de dégoûter certaines personnes, qui en temps normal auraient pu s'intéresser à des oeuvres plus "complexes" mais qui ne le feront pas par crainte d'un jugement.

    Chouette!

    35
    Samedi 16 Juin 2018 à 22:56

    Je trouve ça drôle que tu dises ça parce que j'ai pas l'impression que les personnes littéraires apportent un quelconque jugement quant à la nature de ce que les autres lisent. (En tout cas moi je le fais pas et je connais personne qui le fait mais y'a des idiots partout donc ça doit bien exister.) Au contraire, j'ai beaucoup plus l'impression que les gens des autres filières (je parle de filières parce que je suis au lycée donc c'est un environnement que je connais et que des littéraires purs et durs à part quelques uns dans ma classe j'en connais pas vraiment) ont tendance à nous juger. Les L sont souvent catégorisés comme les gens bizarres qui portent des sarouels et qui fument des joints pour atteindre une sorte de plénitude en lisant du Rimbaud. Alors qu'en fait c'est faux (enfin pas vraiment mais c'est plus rare que ce qu'on pense, enfin je crois).

    Bref, aimons nous les uns les autres. (C'est un cliché sur les L ça aussi d'ailleurs; on est tous des hippies.)

    36
    Samedi 16 Juin 2018 à 22:58

    (j'aime pas non plus particulièrement les romans, si ça ne tenait qu'à moi je mettrais des citations de One Piece dans mes disserts)

    37
    Samedi 16 Juin 2018 à 23:03

    C'est vrai qu'on m'a souvent dis que les L sont les chômeurs. '-' (pourtant beaucoup vont aux beaux-arts et décrochent souvent du boulot ensuite) Mais tout le monde juge tout le monde (je fais du gros packtage mais voilà).

    Fhufhu... tu m'étonnes. Avec un peu de Kaamelott ici et là.

    38
    Samedi 16 Juin 2018 à 23:07

    Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai entendu : "tu vas vite comprendre pourquoi y'a deux L dans pôle emploi." (ce qui me donne envie de repondre qu'il y a aussi deux S dans "sous merde" mais ne faisons pas d'amalgame.) Surtout qu'en réalité il y'a plus de débouchés que ce qu'on pense donc bon.

    Ce serait si beau :')

    39
    Samedi 16 Juin 2018 à 23:10

    Haha, jolie réplique! xD C'est valable pour ES aussi du coup...

    Avec deux ou trois dessins à la toto pour la déco, oui~

    40
    Samedi 16 Juin 2018 à 23:15

    Merci, merci (c'est à ça que me servent mes 7 heures de français par semaine). C'est vrai, mais j'ai plus d'estime pour les ES... quoique non enfaite, ils font des bruits de trompette quand on passe dans les couloirs: je leur crache tous dessus.

    C'est mon côté artistique et polyvalent qui ressort. Au final c'est plus une BD qu'une dissert mais c'est cool aussi.

    41
    Samedi 16 Juin 2018 à 23:18

    x) Eh bien, tu ne risque pas de manquer de répartie et d'humour au moins! Franchement, S et ES je n'ai jamais trop vu la différence donc bon. :') Je ne vais ni en dire du bien, ni en dire du mal. Je vais plutôt cracher sur les bac pro bourrins.

    Oui, mais ce sera très joli! o/

    42
    Samedi 16 Juin 2018 à 23:22

    Bah, mieux vaut en rire qu'en pleurer, on se fait surnommer les troubadours par la moitié de mon lycée (alors que les S et les ES tout le monde s'en pète un rein).

    CRACHONS SUR TOUT LE MONDE.

    Je ferais ça lundi pendant mon épreuve de bac et je te dirais.

    43
    Samedi 16 Juin 2018 à 23:23

    Ah ui... quand même. :') Sympa tout ça. (bien fait!)

    C'est sale! D:

    Ouhla... tu as le goût du risque!

    44
    Samedi 16 Juin 2018 à 23:29

    Tu l'as dis. (ouais.)

    Rolala, sale, sale, tout est subjectif. Et puis la salive c'est super bon pour la peau uwu.

    De toute façon je vais finir à pôle emploi comme ils disent, autant y aller avec classe: je connais peu de gens qui peuvent se vanter d'avoir fait une BD sur leur copie de bac.

    (Nan je déconne, j'ai absolument aucun cran, je le ferais sur mon brouillon quand j'aurais fini.)

    45
    Dimanche 17 Juin 2018 à 06:49

    Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis Mad. À vrai dire, j'adore les gros romans, tout comme les livres illustrés. (Même si les romans restent mes préférés. Gros livre de tes morts /pan/). Après, je ne dirais pas que ceux qui ne lise pas des grands livres ne  sont pas littéraire, on a pas besoin de connaître tout les livres de l'auteur X pour être intelligent. (J'ai l'impression de mal m'expliquer. "-")

    Par contre, les livres que l'on nous force a lire au collège je..je.. hrm. <_<. Je n'aime pas les lire tout simplement parce que l'on nous force. 

    46
    Dimanche 17 Juin 2018 à 06:54

    Weana, tu m'apprends un truc. On devrait donc imiter les chats et faire notre toilette comme eux? *réflexion intense*

    Fhufhu... faudra nous montrer la belle preuve!

     

    Yukiru., ce n'est pas uniquement le fait de nous y forcer, c'est que ce sont trop souvent de vieux ouvrages pas forcément sympa à lire. (trop souvent chiant, oui!) Puis le fait de nous les faire acheter juste pour deux semaines voire moins, d'étude, c'est super emmerdant! Franchement, pour 10 euro (grand max pour ma part) pour seulement une très courte période, ça fait mal au cul quand on aurait aimé dépensé pour quelque chose de plus utile et sympa. <__<

    47
    Dimanche 17 Juin 2018 à 08:38

    Oui, je confirme. v_v Encore. Cette année j'ai eut de la chance. Les prix des livres à acheter n'étaient pas élevés. ( 3€ max.) Mais l'année dernière, les livres à 6 €... erf. Je préférerais aller me balader en ville et payer une glace à mes potes que de dépenser 10 balles dans un livre chiant qui finira au fin fond de mon placard poussièreux. 

    48
    Dimanche 17 Juin 2018 à 10:31

    En effet. D'autant que (je ne sais pas si c'est le cas de tout le monde) si c'est pour étudier juste trois-six pages du bouquins (et encore, des passages en particulier) pourquoi ne pas faire de photocopie? Franchement, ils sont tellement doués pour ça d'habitude! (et pour le gaspillage aussi.

    Parce que leurs fichues copies avec une partie blanche et une seule d'imprimées, à coller dans le cahier... CA SERT A QUOI UN CAHIER ALORS bordel! Déjà ça fait un max de gaspillage de papier, de place, alors qu'ils auraient juste pu nous faire acheter un livre-pochette pour qu'on ai à les glisser dedans pour voir deux parties imprimées à la fois. Et au besoin prendre une feuille pour mettre les petites notes si pas la place sur le polycopié. <__< Mais non. C'est tellement mieux cette façon de faire bien débile.

    49
    Dimanche 17 Juin 2018 à 10:37

    Personnellement, ce qui m'énervait le plus, c'était le fait que déjà, on doit lire ce fichu livre inintéressant. Ensuite, en classe, on en parle pas plus que ça en fait. Les profs nous font juste un """"contrôle""" pour vérifier que nous l'avions bien lu (sauf que ces contrôles peuvent être fait avec l'aide du livre, ce qui est inutile), puis, on dérive sur d'autres trucs. Donc résultat, le livre que tu as payé et que tu t'es fait chier à lire, bah... on l'oublie.

    Ahhh, les moments "On imprime qu'un seul côté de la feuille parce que aucune raison" C'est tellement débile et inutile. v_v Mais, je ne cherche plus la logique chez les profs toute façon.

    50
    Dimanche 17 Juin 2018 à 10:56

    Ca c'est principalement en primaire et début collège, mais bon. Ca dépend aussi des écoles. Malheureusement oui, plusieurs fois aussi on nous faisais acheter deux livres, on nous les faisais lire, contrôle d'une petite heure et basta, c'est fait on oublie! --' Du coup à un moment certains trichaient un coup en achetant pas, ou en payant en duo pour se les prêter.

    C'est le genre de truc qui devrait tellement être discuté en conseille de classe.... mais non. Pouf! Qu'est ce qu'on s'en fout!

    51
    Dimanche 17 Juin 2018 à 11:43

    Pour ce qui est de la salive, je t'avoue que je l'avais totalement inventé mais je viens d'aller regarder sur internet et enfaite il se trouve que c'est vrai O_O'.

    pas de soucis

    52
    Dimanche 17 Juin 2018 à 11:45

    C'est... eh bien... certes. xD Faisons notre toilette comme les chats!

    53
    Dimanche 29 Juillet 2018 à 23:40

    Alors nous, on a eu de la chance, trois par ans c'est pas beaucoup par rapport à tes vingt bouquins.

    En tout cas, je ne pense pas qu'on  puisse s'en vanter au collège parce que c'est presque anormal de lire des gros romans ou des livres tout court. C'est pour les intellos dans la solitude sans amis, tellement triste.

    Mais chacun ses goûts après tout.

    P.S: Je vois pas trop comment on peut prendre de haut quelqu'un parce qu'il ne connait pas ou n'a pas lu les tomes d'Harry Potter, quoi que le "pff " et ensuite le "tu n'as pas lu Harry Potter" presque indigné et le mépris dans la voix de ton interlocuteur est possible.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter