• Les test de QI du net, ces trucs qui vous font passer pour des génies alors que vous êtes de bons pigeons.

    Les test de QI, ces trucs pour gonfler votre ego en vous faisant passer pour des génies alors que vous êtes de bons pigeons.

    Eh oui! Ces derniers temps je tombe souvent sur ce type de sujets, et on m'a trop rabâché des choses qui m'ont parut idiotes sans prendre en considération mes arguments et mon avis/resenti. Du coup je n'ai naturellement pas cherché à vraiment suivre et poursuivre la conversation et j'ai laissé raison à ces gens pour avoir la paix. De toute façon parler à des murs n'est pas passionnant...

    Je vais donc prendre le temps de cracher ce que j'aurais aimé leur dire ici. 8) Au moins je sais que je serais lu et que mes notes ne seront pas royalement ignorées sous prétexte que je suis un attardé qui ne croit en rien (ou juste parce que je ne suis pas intéressant et que je chercherais à "faire mon prof". lel).

    Vous vous doutez bien d'après le titre, que je ne vais pas dénigrer ces fabuleux test de QI. N'est-ce pas? :p

    Allez, go!

     

    1 ]    J'aimerais rappeler que nous sommes TOUS différents. Beaucoup le voient comme une évidence, et pourtant ils en viennent encore à faire des généralités. Rip votre quotient intellectuel si vous avez zappé qu'un seul test de Q.I. ne correspondra pas à tout le monde.

    2 ]     J'ai noté que plus ces fameux test proposent de questions, et plus les gens sont susceptibles de croire qu'il s'agit d'un véritable test. Rip votre quotient intellectuel si vous avez cru que le nombre de question déterminerait la qualité d'un test.

    3 ]     (surtout si toutes les questions se basent sur la même chose (une suite de signes et il faut trouver le dernier dans des réponses toutes faites proposés d'avance par exemple)). Rip votre quotient intellectuel si vous pensez qu'un score de mini jeu de logique (seulement) déterminera votre Q.I.

    4 ]     Faire une moyenne de tout vos "scores" après avoir fait une dizaines de tests différents ne vous donnera pas une "moyenne" de votre véritable Q.I. Vous connaissez la chanson: Rip si vous avez cru que ça fonctionnait comme ça.

    5 ]     Les test qui seraient générés par des "pros" et/ou de "véritables psychologues": alors, oui, il peut y en avoir basés sur des tests qu'auraient fait passer des psychologues à certaines personnes. De même qu'il pourraient y avoir des gens qui pourraient se faire aisément passer pour des psy en postant leurs tests. De même qu'il me faut préciser que beaucoup de psychologues sont mauvais. Rip votre quotient intellectuel si vous êtes aussi crédule et ne cherchez pas plus loin que le bout de votre nez.
    > Je vous renvoie par ailleurs au petit 1 aussi: un même test ne peut pas vraiment donner un résultat objectif puisque chaque cas différent.

    6 ]     Le but des tests est souvent de vous valoriser pour que vous puissiez passer plus de temps dessus, et éventuellement donner un revenu au propriétaire du test. C'est encore plus flagrant lorsqu'il y a de la pub sur les pages de tests en questions, et que vous êtes certains d'avoir au minimum 80.

    7 ]     Lorsque des réponses sont proposées d'avances et qu'il n'y a que des mauvaises réponses avec une seule bonne réponse. Rip votre quotient intellectuel si votre raisonnement n'est pas prit en compte et que seule importe la bonne réponse.

     

    Vous l'aurez compris, quand bien même votre pote aurait fait un test chez un psychologue et aurait ramené son petit examen pour vous le faire passer, le résultat risque très fortement d'être mauvais, puisque le test a été conçu pour lui/elle et non vous. Il existe bien des test généraux mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée de vous baser que sur ça, justement parce que ça risque d'être un truc très général.

    Notez aussi qu'il existe plusieurs formes d'intelligences. On ne peut pas déterminer votre Q.I. seulement en vous faisant passer un bête contrôle de maths. :/ Comme l'a si bien dit Einstein: "Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu'il est stupide."

    Cette citation représente beaucoup l'état d'esprit dans lequel j'étais face aux personnes qui ne m'ont pas écouté parce qu'elles croyaient fermement que les tests de Q.I. étaient comme je l'ai mentionné plus haut.

     

    Faites vraiment attention a l'origine de ces tests, et surtout faites attention au "pourquoi" vous faites ces test.

    Il n'y a aucun mal à vouloir se rassurer, mais avez vous vraiment besoin d'un nombre élevé sur un site random vous pour sentir intelligent? Avez vous vraiment besoin qu'un truc sur le net qui vous parait vrai, vous dise "gg votre score est de 110 alors que d'autres ont eut 80" pour vous sentir supérieur et bien dans votre peau? Ne doutez pas autant de vous. Vous n'avez pas besoin d'un score débile pour être malin et pour être heureux. :)


  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Février 2019 à 15:25

    J'ai jamais la patience de les faire jusqu'au bout (oui, j'ai testé, shame on me XD), parce que je me rendais compte que c'était super bidon..

    De toute façon, le QI n'a pas grand intérêt si l'on en fait rien (à mon humble avis, ne généralisons pas XD). On peut avoir une "intelligence supérieure" et en être tellement convaincu que l'on ne fait plus aucun effort pour l'exploiter. C'est comme ça que l'on en vient à l'échec : à trop se surestimer, on se complaît dans l'auto-suffisance.

    2
    Samedi 9 Février 2019 à 19:38

    J'ai testé à la demande de ma soeur, pour lui faire plaisir... :/ je me suis tellement fais chier que j'ai donné des réponses au hasard et j'en ai passé d'autres. J'ai quand même réussi à avoir un bon score, c'est misérable. x) 

    Exactement!

    3
    Samedi 9 Février 2019 à 19:45

    On est d'accord, c'est la chiantitude incarnée les questions x)

    4
    Samedi 9 Février 2019 à 19:56

    Non seulement c'était chiant, mais c'était aussi très répétitif, et... complètement dénué de sens. '-'

    5
    Samedi 9 Février 2019 à 20:09

    Les tests quand ça a une visée analytique psycho, c'est du caca en général.

    6
    Samedi 9 Février 2019 à 20:11

    Ca dépend. En ce qui concerne les tests randoms du net, oui, clairement. :/ Mais qui sait, il existe peut être des exceptions capables de donner une légère idée de ce qu'il en est réellement? (bon, va chercher et trouver, aussi. :') et va donc croire ça quand tu vois le nombre de bouses faites à la chaîne..)

    7
    Lundi 11 Février 2019 à 17:36

    J'ai pas besoin de faire un test pour savoir que mon QI est extrêmement élevé, ah ah! <- C'est faux

    8
    Mardi 12 Février 2019 à 22:11

    Tu en as déjà fais un en ligne, donc?

    9
    Mercredi 13 Février 2019 à 07:16

    Nan! Je me suis auto-proclamer personne au QI élevé!

    10
    Mercredi 13 Février 2019 à 08:34

    Je m'auto-proclame roi d'Angleterre alors. :p

    11
    Mercredi 13 Février 2019 à 12:51

    Pas de problème! C'est plus rapide que de devoir faire des votes et tout et tout!

    12
    Samedi 23 Février 2019 à 04:07

    Voici le commentaire à ne pas supprimer (donc tu peux supprimer les précédents). Pour ma part, c'est la première fois que ce bug m'arrive mais, j'ai soigneusement re-rédiger mes commentaires. Si certains passages sont mal dit, je peux reformuler, y'a pas de problème.

     

    J'ai essayé d'être concise tout en disant ce que je souhaitais dire (j'ai quand même du réduire -si, si – et zapper certains petits points). Mais, voici la version finale ! Et bonne lecture.

     

    Déjà, je tiens à préciser quelques petites choses

     

    → j'ignore s'il existe des tests de QI valides sur le net
    → ce n'est pas parce que j'ignore quelque chose ou que c'est « à ma connaissance », que l'on peut dire n'importe quoi, il existe certainement une réponse claire et précise, mais je ne l'ai pas
    → bien que ce commentaire te soit, en priorité, adressé, je pars du principe que n'importe qui peut le lire, donc je risque de me répéter et reformuler souvent, afin de faire passer mon message au mieux

    → je vais essayer de procéder linéairement (suivre le plan de ton article, tout simplement)
    → je risque de dire « on », ou « nous » mais c'est un « je », un « moi », mon interprétation, la façon dont je l'ai ressenti, et ce n'est pas parce que je le dis que c'est vrai pour tout le monde
    → les « à titre informatif » sont clairement précisés et mis en italique, il s'agit d'ajout de connaissance, de « petits plus », et ne sont en aucun cas à prendre comme des contre-arguments ou autres
    → ce n'est pas parce que mon commentaire traduit un désaccord avec le contenu de ton article que je suis fermée à la communication

     

     

    En lisant le titre, je m'attends à ce que cela parle des tests de QI d'internet et notamment, leur supercheries, ou au moins, à ce que ces tests de QI (ceux d'internet) soient critiqués négativement.

     

    Les deux premiers paragraphes expliquent que ton article va plutôt être une liste d'arguments que tu aimerais adresser aux gens qui ont passé des tests de QI (certainement d'internet). A partir de là, on s'éloigne légèrement de ce que le titre sous-entendait. Je pense que c'est là dont naît une grande confusion que j'ai ressentis tout au long de ton article.

     

    Ensuite, on a une phrase que tu mets en avant, et là, tu précises bien « je ne vais pas dénigrer ces fabuleux test de QI ». Tu ne parles plus des gens qui ont passé les tests mais des tests.

     

    Point 1

     

    Tout à fait, un même test ne correspond pas à tout le monde, dans l'absolu. Par exemple, je vais citer les tests de QI de Wechsler, il en existe – à ma connaissance – pour 3 tranches d'âge différentes. De plus, certains troubles ou maladies empêchent de passer certaines tâches tel que la surdité ou la cécité.

     

    Toutefois, ce n'est pas parce qu'une personne est différente d'une autre que le test ne lui convient pas. Par exemple, une personne dyslexique, analphabète, non dyslexique et non analphabète peuvent passer un même test si celui-ci a été étalonné sur une population comportant des personnes avec ces 4 caractéristiques.

     

    Mais, certainement personnes, à ma connaissance, des psychologues cliniciens d'orientation psychanalytique, critiquent les tests de QI pour l'usage qu'il en fait mais aussi, car la place de personne en face de soi est oublié.

     

    En somme, les tests de QI ne sont pas pour tout le monde dans l'absolu, mais ils ne sont pas dédié à une personne dans l'absolu, non plus. Il faut faire attention à la population de base. Cependant, certaines personnes trouvent que les tests ont effectivement quelque chose de mauvais. Pour ma part, il faut encore que je me positionne.

     

     

    Peut-être l'as-tu remarqué, ton article est sur les « tests de QI du net » et j'évoque un test de QI non-issu d'internet et valide. Ce point-ci se veut contre les tests de QI d'internet mais il est aussi contre les tests de QI non-issu d'internet et valides.

     

    Point 2

     

    Je suis tout à fait d'accord avec toi. La quantité des questions, peu importe dans quel outil (ex : test de QI, questionnaire, etc...) ne vaut rien sans la qualité de ses dernières. Ensuite, je rajoute que le fait qu'un test soit payant ne le rendra pas meilleure qu'un test gratuit. Comme un test plus cher qu'un autre ne sera pas plus qualitatif.

     

    Déjà, la validité du test est juger sur un élément externe, sans connaissance du contenu de ce dernier, donc c'est un argument merdique. Faites attention à tous les arguments fallacieux qui sont utilisés, tel que les arguments d'autorité, etc... pour vous attirer dans un piège, et soyez critique pour le bien de votre vie (je l'espère).

     

    Ce point-ci est clairement centré sur les tests de QI du net.

     

    Point 3

     

    Tout dépend de l'approche auquel appartient le test de QI et par conséquent, de quel QI on parle.

     

    Si l'approche soutient qu'il existe un QI général (un facteur G), alors effectivement un test de QI avec un seul type de tâche (ici correspondant à une intelligence fluide), c'est foiré. Si l'approche soutient qu'il existe plusieurs facteurs (multifactoriel), alors un test de QI avec un seul type de tâche est correct. En gros, une approche multifactorielle de l'intelligence signifie qu'il existe différents QI qui sont indépendants les uns des autres. Il existe un QI pour un type d'intelligence, donc un type de tâche pour chaque QI. De ce fait, les tests de QI de cette approche sont à prendre séparément.

     

     

    Les tests de QI dont tu parles existent (''un score de mini jeu de logique'', on frôle l'homme de paille, qui est un argument fallacieux). Mais, comme dit, cela n'est pas à prendre comme un QI se basant sur un facteur G.

     

    En gros, cela calcule bien un QI, « un » QI, pas « le » QI. Pour les personnes qui parlent de leur QI, il faut s'attarder sur quel QI on parle, et sur quel QI la personne est en train de parler. Pour le coup, si une personne dit qu'elle connaît « son QI » en parlant de ce genre de test, il s'agirait d'un abus de langage (il faudrait qu'elle précise quel type de QI), et/ou d'un manque d'honnêteté et de professionnalisme de la part de la personne qui lui a fait passer le test (pourquoi avoir fait passer un test de QI d'une approche multifactorielle pour un test de QI d'une approche facteur G ?).

     

     

    Pour ce point-ci, j'aurais tendance à dire, que c'est plus un « rip ton QI si t'as pas compris qu'il existait différentes approche pour le QI et que tu les confondais ». Donc, ce serait moins une critique des tests de QI que de ce que la personne en pense.

     

    Aussi, ce troisième point, laisse penser qu'il concerne les tests de QI d'internet, puisqu'il fait suite au deuxième, qui lui était bel et bien sur les test de QI du net. Mais le « seulement » laisse penser qu'il existe un moyen d'obtenir un QI. Donc ce point concerne à la fois les tests de QI sur internet et les tests de QI valides – alors que l'article était censé parler des tests de QI du net.

     

    Point 4

     

    Si on reprend les approches et que l'on veut une moyenne, il vaut mieux faire un test de QI avec un facteur G. Les tests de QI les plus utilisés sont ceux de Wechsler (notamment la WAIS puisqu'elle est pour ceux ayant entre 16 à 79 ans) et, si les scores sont homogènes, une moyenne est faite, donnant une approximation fiable de votre QI. Si les résultats sont hétéorgènes, pas de moyennes, car un score pourrait augmenter ou diminuer la moyenne, ce qui ne rendrait pas compte des scores de la personne.

     

    Je précise bien une « approximation fiable », obtenir « le » QI d'une personne est impossible. Plusieurs facteurs peuvent influencer les performances de la personne tel que la fatigue, l'heure de passation, etc... C'est en cela qu'il s'agit d'une approximation. Mais cela reste fiable car il faut respecter une certaine marge d'erreur (5% ou moins). Ainsi, le QI déterminé est valable uniquement pour le moment où le test est passé, il n'est pas à généraliser sur toute une vie. Un QI peut augmenter ou diminuer avec l'âge.

     

    A titre informatif : le plus intéressant dans le passage d'un test de QI (de Wechsler, à ma connaissance) est l'explicatif rédigé par celui qui fait passer le test. Un chiffre seul ne veut rien dire. Il est important d'en connaître la signification.

     

    Pour reprendre sur ton point, faire une moyenne de scores de tests de QI d'internet si les tests de QI sont invalides, cela donnera un résultat invalide. Mais pour reprendre le test de QI de Wechsler, une moyenne est faite, et le résultat n'en est pas pour autant faux. Ce point-ci est à la fois dirigé vers les tests de QI du net et ceux valides. Du moins, la formulation prête à confusion.

     

    Point 5

     

    « il peut y en avoir basés sur des tests qu'auraient fait passer des psychologues à certaines personnes »

     

    Là, tu parles exclusivement des tests de QI d'internet qui plus est utilisent un argument d'autorité anonyme ( = une appellation vague telle que « les psychologues », « les scientifiques », « des études » etc... sans précision supplémentaire). De plus, il est aidé de se faire passer pour n'importe qui sur internet. Pour faire lien avec ta phrase, il faudrait ajouter le domaine d'expertise des psychologues en question, ainsi que les liens et/ou références précises des études ou les sources d'où sont tirés les informations.

     

    A titre informatif : Avant qu'un test, QI ou pas, soit utilisable, il est pré-testé sur un échantillon représentatif d'une population. Et, il est standardisé selon la manière dont l'étude (ou les études) s'est déroulée. Autrement dit, oui, des psychologues chercheurs (spécialisé sur l'intelligence ?, i don't know) se chargent de générer des tests de QI. Donc, oui, des psychologues font passer des tests à des personnes. Toutefois, comme dit, sur internet, il faut faire attention aux argument d'autorité anonyme. Autrement dit, si un expert des tests de QI racontent comment un test de QI est mis au point, cela ressemblera à ta phrase « des tests que des psy ont fait passé à des gens » (cette explication étant une simplification de la réalité, je précise). Mais, cela ne veut pas dire que l'expert est un menteur ou que le site internet est fiable. En gros, faut faire la part des choses. Bref, ta phrase n'est pas fausse. Faut veiller à comment elle est utilisée et ce que la personne qui l'utilise peut en dire.

     

     

    «il me faut préciser que beaucoup de psychologues sont mauvais », « J'aimerais rappeler que nous sommes TOUS différents. Beaucoup le voient comme une évidence, et pourtant ils en viennent encore à faire des généralités. »

    « tous » n'inclut pas les psychologues ?

     

    De plus, cela sort du sujet de l'article, soient les tests de QI du net. Pour reprendre ce que je disais au point 2 «  la validité du test est juger sur un élément externe, sans connaissance du contenu de ce dernier, donc c'est un argument merdique ». Et, en précisant, que les psychologues sont mauvais, cela laisse croire que les tests de psychologues diplômés (spécialisé dans les tests de QI ou que sais-je) seraient faux.

     

    Cette phrase porte à confusion sur les tests que tu critiques : ceux d'internet ou ceux des psychologues (qui sont spécialisés dans les tests de QI ou dans l'intelligence ou dans la recherche, je ne sais pas comment est appelé ce métier) ?

     

    Point 6

     

    Bon, et bien rien n'a rajouter. Cela parle clairement des test de QI d'internet et je suis plutôt d'accord.

     

    Point 7

     

    Dans certains tests de QI « valides » (certainement dans un des test de Wechsler), nous pouvons retrouver ce genre de tâche, et cela prend en compte le raisonnement.

     

    Un point à la fois à l'encontre des tests de QI du net et valides.

     

    Maintenant, les lignes qui suivent les 7 points.

     

    A titre informatif : Autant le psychologue que la personne qui passe le test est soumis à la confidentialité sur le contenu du test de QI (hormis dans le cadre d'une passation de test, bien sûr le psy se doit de dévoiler le contenu des tâches à effectuer). Le résultat sera mauvais car le « pote » ou tout autre personne n'ayant pas l'expertise requise pour faire passer un test de QI rendra un résultat biaisé du test. Y'a une procédure spécifique à suivre, un manuel avec toutes les informations, les indications du matériel, etc...

     

     

    Par contre, là je sors du « à titre informatif », un test de QI conçu pour une personne ça n'existe pas. Si un test de QI est conçu pour une personne, alors le QI de cette personne est une référence, mais est à la fois, le plus bas comme le plus haut QI, ce qui le rend quasi in-interprétable.

     

     

    • « Rip votre quotient intellectuel si vous pensez qu'un score de mini jeu de logique (seulement) déterminera votre Q.I », « Il existe bien des test généraux mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée de vous baser que sur ça, justement parce que ça risque d'être un truc très général. »

     

    Soit une tâche unique ne détermine pas un QI, soit trop de tâches différentes ne déterminent pas un QI. Quel serait, selon toi, le « juste milieu » ?

     

     

    • « un bête contrôle de maths », on re-frôle l'homme de paille. Ce n'est pas parce que tu déformes et simplifies une réalité qu'elle devient fausse. La réalité reste la même. Tu te contentes juste d'apporter un contre-argument sur un argument que tu as construit.

     

     

    « Notez aussi qu'il existe plusieurs formes d'intelligences. On ne peut pas déterminer votre Q.I. seulement en vous faisant passer un bête contrôle de maths. » Cf le point 3

     

     

    Belle citation (vraiment, c'est pas ironique – mon commentaire n'a pas que pour but de montrer mon désaccord avec ce que tu dis)

     

     

    Tout à fait, l'origine des tests est à prendre en compte. Et, ce n'est pas parce que c'est « hors internet » que cela est correcte. Mais, sur internet, vous avez la possibilité de vérifier les sources (assez rapidement, tout de même) voire, approfondir vos connaissances sur le domaine et ainsi, éviter de vous faire berner.

     

    Et je plussoie, se questionner sur la raison (ou les raisons) qui nous poussent à passer un test ou à faire passer le test à une tiers personne (ex : les parents envers leur enfant), et les répercutions que cela aura, si vous avez besoin de ses conséquences dans votre vie ou celle des autres pour continuer d'avance, etc... est super important.

     

     

    Là, ça parle clairement des tests de QI sur le net, mais même pour un test de QI « valide », en avez-vous besoin ? Et comme tu dis : ayez confiance en vous. Regardez ce dont vous êtes capables.

     

    Conclusion

     

    En somme, tu dis des choses correctes dans ton article. Sur internet, il est facile de berner en usant d'arguments fallacieux, ou en jouant avec les sentiments (ex : ton point 6 avec le fait d'être valorisé). Tu dis aussi des choses correctes pour les tests de QI valides, un même test de QI ne correspond pas à tout le monde dans l'absolu, il existe différents types d'intelligences, etc...

     

    Toutefois, je l'ai trouvé très imprécis et confus.

     

    Certains points correspondent à des tests de QI de non-internet (donc valides et invalides) et des tests de QI d'internet (je suppose, invalides) alors que l'article est censé parler des tests de QI d'internet exclusivement. Un même point peut concerner à la fois un test de QI d'internet que tu considères comme non valide et des tests de QI valides. La question que je te pose est : si certains de tes arguments (points 1, 3, 7, partiellement le 4 et 5) concernaient à la fois ceux d'internet invalides et d'autres, pourquoi ne pas avoir précisé tous les tests de QI dont tu allais parler ?

     

    Autre élément qui mène à une confusion est le fait que, certes l'article parle des tests de QI du net (et du non-net valides) mais, tes arguments sont destinés à des personnes ayant passés des tests de QI (certainement d'internet). Tu peux faire les deux, dire qu'une personne se trompe sur son QI car le test est à chier. Cependant, j'avais plus l'impression que diriger les arguments vers les personnes ayant passés les tests permettaient de critiquer à peu près n'importe quel test, internet ou pas, valides ou pas. Je ne dis pas que c'était voulu et fait consciemment, mais que la méthode argumentative était bancale et prêtait à confusion.

     

     

    Les questions principales que je me pose sont les suivantes, libre à toi d'y répondre ou pas :

     

    Quels tests de QI, selon toi, sont valides ? Ou quelle(s) serai(en)t la/les meilleure(s) manière(s) de déterminer un QI ou un test de QI correctement ?

    13
    Samedi 23 Février 2019 à 12:56

    Ow, je sent le bon pavé frai au réveil! x) (au moins tu es claire dès le début) 
    Pour les précisions ça me parait évident. Si je n'attendais que des retours positifs et en accord avec ce que je disais ça aurait ironique et con de ma part. :p

    Pour le premier point, c'est exact. Il existe des tests adaptés à des petits groupes, mais c'est justement assez ciblé en général.
    Lorsque je parle des véritables tests, je pensais principalement à ceux qui sont bien "formés et calculés" pour une personne. (mais même sans ça c'est pas le must d'aller dire à son voisin "hey passe ce test on verra ton QI". on ne peut pas savoir si ce test sera adapté au voisin ou non, et n'est pas tellement fiable.)

     

    Pour le deuxième point, j'avais complètement oublié que certains tests en ligne étaient payant. :/  (tu fais bien de le mentionner parce que niveau arnaque c'est pas génial)

    > "Déjà, la validité du test est juger sur un élément externe, sans connaissance du contenu de ce dernier" -> Justement, je connaissais le contenu des tests que je critique. Sinon je ne l'aurais pas fait. ^^' J'ai bien précisé que les personnes avec lesquels j'étais, me les ont fait passer. Et je me suis ennuyé comme un rat mort dessus mais j'ai bien eut l'occasion "d'analyser" le truc. Et j'ai jeté un oeil déjà a plusieurs test en ligne. (j'ai certes généralisé, mais c'est parce que je parle des tests moisis du net en général)

     

    Pour le troisième point, on a différentes formes d'intelligence. THE test de QI général repose sur différentes choses. Hors les test (ceux en ligne) dont je parle, ne ciblaient qu'un seul truc. Ca revenait à tester quelqu'un sur juste des additions par exemple.

    Mais sinon oui, évidemment tu peux cibler un test qui ciblera quelque chose de bien précis si c'est ce que tu recherches (par contre tu ne peux pas faire des tests ciblés sur un truc précis et additionner avec les autres faits séparément aussi. le résultat serait erroné).

    "Les tests de QI dont tu parles existent (''un score de mini jeu de logique'', on frôle l'homme de paille, qui est un argument fallacieux). Mais, comme dit, cela n'est pas à prendre comme un QI se basant sur un facteur G." -> Je parlais justement des tests basés sur le QI en général. L'ensemble de plusieurs trucs différents. Et parfois ces tests du net m'ont beaucoup fait pensé à une espèce de mini jeu, avec la fin ton score présenté limite avec des paillettes si t'avais plus de 100, par exemple. :/ 

    Non non je parlais bien des tests foireux du net encore. ^^ Je fais bien la différence je te rassure.

     

    Pour le quatrième point, certains tests bien poussés prennent justement ces détails en compte et font donc parfois passer un même tests plusieurs fois (a différents moments) à une personne, pour pouvoir se rapprocher d'un score final plus précis. :) C'est pour ça que pour une de mes amies ça a prit longtemps d'ailleurs, avant qu'elle n'ai les résultats.

    Je ne connaissais pas le zozo, ni ses tests à lui. :) (ah, je rappelle que je n'ai pas dis que TOUT les tests du net étaient des daubes pour pigeons.)

     

    Pour le cinquième point, je n'ai pas été clair, je m'en excuse. ^^ Je parlais des gens qui font des tests de QI basé sur des donnés qu'ils auraient retenu de tests qu'ils auraient eu-même passés. Eux et/ou en s'appuyant sur d'autres "expertises" du net. Expériences de différentes personnes qui a leur tour se sont rappelé "a tient y'avait ça aussi"... bref. Un bon cocktails de différents trucs pris au hasard. Et plus des questions s'ajoutent "mieux c'est".
    J'ai vu des tests aussi qui comptaient des réponses comme fausses et il n'y en avait qu'une de correcte par exemple. Et ça... bah, c'est totalement foiré. Parce qu'un test "normal" (un "vrai") veut que la réponse soit pensée, réfléchie. Donc selon la réponse ce ne sera pas "complètement erronée ou correcte" mais un calcul sera fait en fonction du résultat.

    Pour le coup j'avoue m'être sans doute emporté. L'expérience parle plus que l'objectivité. J'ai croisé beaucoup trop de mauvais psychologues mais je ne les ais pas tous mis dans le même sac. "il y a beaucoup de mauvais psy" ais-je dis. Pas "ils sont tous à chier". :') Mais comme dis, c'est pas faux. Je n'aurais pas dû m'y prendre de cette façon.

    "De plus, cela sort du sujet de l'article, soient les tests de QI du net" -> Là encore je n'ai pas été clair, j'en suis désolé. Je pensais aux famoso "psy" qui font des tests sur le net".

    Je ré-écrirais sûrement ce point ci du coup, merci. ^^

     

    Pour le sixième point, pas tout à fait. Comme tu l'as très bien expliqué toi même, un test général est utilisé et ensuite est "spécialisé" en quelques sortes. Là ce sera juste bien plus précis, et le résultat final ne sera pas calculé uniquement dans le but d'avoir un nombre à la fin.
    N'ayant pas moi-même vécu encore ça, je ne saurait expliquer clairement le pourquoi et le fonctionnement, mais ça à clairement une explication.

    Quand je parlais de tests "généraux" je pensais à ceux qui ratissaient larges: le genre qui ne conviendra pas du tout à tout le monde. "Soit une tâche unique ne détermine pas un QI, soit trop de tâches différentes ne déterminent pas un QI" ->  Dans le deuxième cas ça n'est pas une question de faire des tâches différentes, c'est plutôt le test en lui même qui aurait été fait pour un type de personne trop... vague. Là encore j'aurais dû rédiger de manière différente. :') (bon après en mode "rage-post" j'avoue pas mal m'emporter, donc forcément je fais des bourdes. je n'ai jamais prétendu avoir la vérité absolue de toute façon)

    Pour le "un bête contrôle de maths" j'avoue ne pas avoir compris ce que tu voulais dire...

    Bah... tu penses que ton QI se base sur un contrôle de Maths? (ou même, que tes notes à l'école en général, déterminent ton intellect?)

     

    Pour ta conclusion:

    Je vois que je n'ai pas été suffisamment clair, en effet. J'ai rédigé ce petit truc à la hâte parce que ça me tenait juste à coeur.
    "pourquoi ne pas avoir précisé tous les tests de QI dont tu allais parler ?" -> J'avoue que j'aurais du demander les liens des tests à la personne qui me les as fait passer. :/ Ca m'aurait permis d'être plus clair probablement... j'ai bien tenté d'en retrouver un ou deux, mais impossible. --' Y'a tellement de tests et les résultats ne trouvent pas uniquement des tests de QI.... j'admet ne pas avoir eut l'envie de me décarcasser sur le moment.

    Les seuls tests "valides" dont je parles sont les "références récupéré par les gens" auprès de "véritables" tests. Soit fait pour le filer au voisin, soit pour en faire un test sur le net, en fait. Sinon je ne ciblais vraiment que les pseudos tests et spécialistes du net.

     

    Concernant tes questions: "Quels tests de QI, selon toi, sont valides ? Ou quelle(s) serai(en)t la/les meilleure(s) manière(s) de déterminer un QI ou un test de QI correctement ?"

    Je dirais qu'il faut simplement voir ça irl avec de bons psy et des tests faits pour soi en prenant en compte ses éventuels soucis (autiste, dyslexie, alzeimer, n'importe quel soucis de santé physique/neuronale/morale). Parce que ce n'est pas avec des trucs sur internet ou un truc vague qui permettront de se faire une réelle idée de notre QI. Et objective aussi. Parce qu'ont est pas soit con soit intelligent.

    14
    Samedi 23 Février 2019 à 12:57

    J'en profite pour te remercier pour le pavé, ça à du te prendre pas mal de temps mais ça fait plaisir à voir! :D

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter