• votre commentaire
  • Il serait temps d'aborder un sujet qui s'oublie trop, et surtout, trop facilement:  VOS   S E N T I M E N T S.

    Vous savez, ce truc que vous tentez d'effacer durant une période (ou pas que) de votre vie? Ce truc que vous essayez de dissimuler parce que vous trouvez que ça fait "fille/femme forte" et "cool"? Bah, c'est raté! Se la jouer "je pleure pas et je fais semblant d'être toute joyeuse" en vous disant "mé je porte un mask tu kompren pa" c'est de la pure hypocrisie. Non seulement c'est le genre de stupidité qui va lentement vous étouffer mais en plus de ça, ça pourrait largement déteindre sur votre entourage.


    (elle vous juge.)

    Il existe différents comportements de ce genre. Certains peuvent d'ailleurs être plus vicelardes que vous ne l'imaginez, que vous soyez concerné/es ou non.

      1_  Certain/es vont dans la réalité faire leur gentille personne que rien ne semble atteindre, pour ensuite se défouler sur le net. Ca peut être en s'acharnant sur une personne ou une communauté (consciemment ou non, et dans le réel but d'être méchant/e ou non). Ca peut aussi être en argumentant sur "le monde c'est de la merde". Vous oubliez qu'en voulant convaincre votre interlocuteurs, vous pouvez y parvenir. Et hop, un/e dépressif de plus qui va se remettre en question non stop...

      2_  Le plus gros calvaire de ce monde est la fâcheuse tendance des malheureux et malheureuses à vouloir affirmer la supériorité de leurs maux.
    Exemple: "oui mais moi j'ai vécu ça, moi j'ai pas ça et toi tu l'as" -> en voulant confirmer "moi j'ai pire que toi" vous pensez être plus légitime. Plus en droit de vous plaindre.
    Seulement voilà: votre interlocuteur, lui, va se sentir mal. "ah moi j'ai moins pire donc je ne devrais pas me plaindre". Il/elle va a son tour se retenir et se frustrer jusqu'à en avoir trop gros sur la patate.

    Dans le deuxième cas de figure, j'ai malheureusement moi-même eut ce genre de comportement. C'est assez instinctif mais j'essaie de le corriger au mieux. Tout simplement parce qu'en plus de mettre mal à l'aise les gens, ça peut les enfoncer dans un état d'esprit qui pourra les étouffer petit à petit. Un mal n'est pas égal à un autre. Un mal, n'est pas comparable à un autre. Tout le monde n'a pas la même perception des choses, c'est comme ça. Alors parfois oui, rappeler aux gens qu'ils ne sont pas entourés que de mauvais trucs c'est bien. Il ne faut pas oublier ce qu'on possède plutôt que nous centrer sur ce que nous n'avons pas (encore). Mais il ne faut pas comparer le mal-être de quelqu'un a notre propre vécu (que ce soit d'actualité ou non).

      3_  Le mensonge engendre le mensonge. Vous plonger dans un cercle vicieux pareil peut parfaitement vous enfoncer dans l'idée que "si j'avoue maintenant on va m'en vouloir", et hop. On remet à plus tard, encore plus tard, toujours plus tard, pour que ça devienne "jamais". Refouler ses sentiments pousse inévitablement à mentir. A soi, comme aux autres. Chez certaines personnes ça deviens une "bonne" raison pour mentir à propos d'autre chose. Pour certaines personne ça peut dériver au point qu'elles ne savent plus définir ce qu'elle re-sentent, et elles peuvent aller jusque confondre différentes émotions.

    Génial n'est-ce pas?

    Les Shôjo drama, ces manga et animes de merdes qui vous encrent des messages débiles dans le crâne

    Vouloir cacher ce genre de sentiments/émotions ça peut vous pourrir la vie. On est pas dans un drama shôjo et vous n'êtes pas une héroïne crucruche. Soyez sincère avec vous même, ça n'en sera que bénéfique pour tout le monde (vous compris, surtout). Et si vous avez besoin d'aide, il n'y a pas de honte à ça. Au contraire. C'est bien plus sage et honnête que de vous enfoncer dans un délire dépressif.

    "Porter un masque" ça a peut être l'air classe dans les animes et manga, mais ça ne l'est pas dans la réalité.

    Les Shôjo drama, ces manga et animes de merde qui vous encrent des messages débiles dans le crâne


    15 commentaires
  • Le coréen c'est vraiment pas mon truc. Il y a bien quelques chansons (exceptions) que j'ai bien aimé écouter, mais pas au point de les relire en boucle et/ou d'y repenser plus tard. Je m'étais d'ailleurs habitué à tout ces groupes clichés habituels soit complètement fifille soit bishônen refaits bien comme il faut. :/ Je suis donc assez content d'être tombé sur un truc coréen qui ne soit pas comme tout ces trucs dont les ados rafolent et parlent non stop. C'est changeant et agréable:


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires